Mardi 29 janvier, peu après midi, un de nos compagnons a été arrêté dans son appartement. La porte a été ouverte de force par une unité d’investigation. Lors de son arrestation, sa maison a été fouillée ainsi que, une fois encore, la bibliothèque anarchiste Fermento. Ces perquisitions ont été justifiées par les autorités avec pour accusations :


Repression et oppression