Août 23, 2021
Par Sans Nom
228 visites


traduit de l’italien du Corriere della Sera, 14 août 2021 (extrait)

Le parquet de Lodi ouvre une enquête sur l’incendie de vendredi matin 13 août d’une antenne-relais à Zelo Buon Persico. L’hypothèse avancée par le procureur Domenico Chiaro est celle d’un incendie volontaire : les carabiniers ont déjà saisi les images de vidéosurveillance municipale près de l’antenne. L’alerte avait été déclenchée vendredi juste avant 5h du matin, et les pompiers déjà employés à combattre un incendie de vaste proportion dans un transformateur de la proche centrale thermique de Tavazzano, avaient dû envoyer une seconde équipe à Zelo.

Dans le premier cas, les flammes avaient été contenues en peu de temps, et la première hypothèse était celle d’un fait accidentel. A peu de distance de là, la police locale du Consorzio Nord Lodigiano et les carabiniers ont trouvé des tags sur un mur contre le Green Pass [pass sanitaire italien] et la 5G. Une découverte (même si selon les carabiniers les tags pourraient être antérieurs) qui a convaincu les militaires et le parquet à approfondir la nature de l’incident, puisque les tags (Non à la 5G, Non au Green Pass) peuvent apparaître comme une revendication. A présent, l’hypothèse est celle d’un incendie volontaire. Au printemps dernier dans la zone de Cremona, s’étaient déjà produits de tels épisodes, avec des incendies boutés à des relais téléphoniques (y compris non 5G) suivis de revendications écrites.




Source: Sansnom.noblogs.org