Juin 11, 2022
Par Dijoncter
218 visites

Du 8 au 10 juillet, sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ont lieu trois jours de projections, discussions, spectacles, concerts et balades sur les thèmes construire les autonomies, imaginer les solidarités, oser les hypothèses révolutionnaires et se doter d’outils pour prendre soin des collectifs.

L’été dernier, le phare de la Rolandière s’est illuminé d’une foule de z enflammés à l’occasion d’une convergence européenne et de rencontres féministes en lien avec le voyage zapatiste. Cette année est celle du 10e anniversaire de la résistance face à l’opération César, moment où nombre d’entre nous – peuple de boue – se sont noué.es durablement au bocage. Mais si nous sommes heureux.ses de pouvoir continuer à se rejoindre ici, aussi nombreux.ses, avec des générations nouvelles et fêter les meilleures soirées d’été sous le mât de Beltaine, l’heure n’est pas à la nostalgie. Que signifierait retrouver aujourd’hui l’esprit du soulèvement contre César mais à l’échelle d’un pays ?

Face à la pesanteur du remake quinquennal annoncé, nous avons choisi pour ces rencontres d’été d’échanger sur les manières de s’organiser pour y faire facedepuis le bas, les terres, les liens et les lieux. Tous les cris d’urgence et les derniers rapports du GIEC ne feront qu’accroître le sentiment d’impuissance si l’on ne s’attèle sérieusement à dépoussiérer et clarifier les moyens de se structurer et de renverser la vapeur.

Voici donc quelques repères qui ont guidé les invitations lancées pour les 9 et 10 juillet à divers.es collectifs, compagnon.nes de luttes et de pensées, et avec desquels nous avons tenté d’articuler les temps d’assemblées et d’ateliers :

permettre des échanges stratégiques croisés entre des tentatives d’organisation en cours à différentes échelles locales et nationales – se laisser inspirer par des mouvements éclatants plus lointains dans l’espace et le temps – construire les autonomies face à la production capitaliste et repenser l’idée de liberté face au libéralisme – imaginer les soli darités populaires dans un monde happé par la guerre et le fléau identitaire – oser des hypothèses révolutionnaires à moyen terme tout en se donnant les moyens concrets de rester offensif ici et maintenant – se doter d’outils pour prendre soin du collectif comme ce que l’on a de plus précieux…

Zadenvies ce sera aussi de grands moments de fêtes et danses, de spectacles, projections et promenades dans le bocage, de jeux de prairies et de cantines amies…

Le programme à ce stade est lisible ci-dessous. Toutes les mises à jours seront sur ce site et la page fb zad nddl info. On vous invite à y jeter un oeil avant de partir.

Comme d’hab’, il y aura des possibilités de camper sur place, et une grosse invitation à venir aider au montage les jours précédents (à partir du mercredi 8 juillet), pour l’autogestion de l’évènement pendant, et au démontage juste après. Il y a plein de précisions logistiques diverses autant qu’utiles en bas de ce message.

Pour nous écrire et pour d’éventuelles propositions :

[email protected]

A bientôt vers l’été !

Retrouvez le programme sur Zone À Défendre.

JPEG - 61.4 ko




Source: Dijoncter.info