Vous savez sur indymedia et les autres royaumes de la fake news, il y a les ardents défenseurs du type sympa du rosier qui en fait ne fait pas vraiment de mal à ses voisins, gère super bien ses quatre chiens, fait des menaces de mort selon lui mal comprises « parce qu’il a l’accent suisse » et ne sort des haches au milieu d’une embrouille que « pour aller couper du bois »….Il y a ces gens qui instrumentalisent la situation et essaient de crier au loup et à une expulsion manu militari quand un groupe de personnes vient calmement expliquer au type en question que, quand même, leur voisins ne peuvent plus vivre au quotidien avec ce type de menaces.

Ce que les ardents défenseurs du type sympa ont oublié de dire sur les indyfacebooks c’est qu’avant d’essayer de se rendre à la wardine puis de se retrouver au rosier, le type en question a réussi, exploit, à se faire virer de la GREE parce qu’il mettait de grands coups à sa copine au milieu de la cour de la ferme (il était même tellement énervé qu’après il a aussi mis des coups à son camion et l’a cassé – camion dont il se sert maintenant de justification pour dire qu’il ne peut pas bouger). Et bon, ça quand même – taper sa copine – dès fois ça passe mal (encore heureux), même chez ceux qui se disent qu’il faudrait tout laisser passer. (Enfin qui voudraient surtout que les autres laissent tout passer chez eux parce que sinon c’est des méchants réacs et que c’est facile de leur faire la leçon depuis son canapé) Vous savez la GREE c’est ce lieu qui se vante par ailleurs tant de faire de l’accueil IN-CON-DI-TION-NEL, oui oui ce même lieu qui voudrait faire croire être les seuls IN-VEN-DUS, face aux sales traîtres négociateurs…Enfin ce même lieu qui, en réalité, ne s’est pas fait expulser au printemps 2018 pour la simple et bonne raison que certains de ses habitants avaient en fait déposé des fiches. Ha ben ça on s’en vante moins, hein ! Ce même lieu qui voudrait pouvoir continuer de bénéficier de l’aura de radicalité dont il fait son fond de commerce chez ceux qui veulent bien se laisser berner par ses poses rageuses mais dont les habitants sont allés il y a quelques semaines entamer, discrètement, des pourparlers avec la mairie de Vigneux.

Vous savez sur indymedia, ils aiment bien laisser passer n’importe quelle connerie, sans évidemment se donner la peine de vérifier quoi que ce soit, quand il s’agit de relayer de la merde sur ceux dont ils ont décidé de faire le cœur de cible de toute leur rancoeur politique. Mais par contre, quand ça concerne les personnes qu’ils veulent ériger en victimes, ils sont souvent plus embêtés. Alors on le cache ou pas, que le type sympa ben en fait…il est peut-être pas si sympa que ça et qu’il tape sur sa copine ? Alors cette fois, on balance encore ou pas ?


Article publié le 22 Fév 2020 sur Nantes.indymedia.org