Le ressentiment est devenu à propos de la zad un genre littéraire à part entière dans une petite niche qui prétend à la « radicalité ». ça occupe l’entre-soi et ça donne une consistance identitaire. Souvent à défaut de s’organiser un peu conséquemment dans les révoltes sociales et pour tenir réellement dans la durée des espaces où faire exister tendanciellement autre chose que le règne du monde marchand et des appareils gouvernementaux. C’est bien ce pari des luttes et du commun dans la durée que continue à tenir la très grande majorité des personnes qui ont fait le choix de rester vivre sur la zad, plutôt que d’accepter que tout soit détruit par la répression d’État. Et ce sans prétendre à la pureté et à l’autonomie définitive que nous n’avons jamais connu à la zad, avant ou après les expulsions.

La grande force des réseaux sociaux est que d’autres peuvent tenter de s’abstraire, à propos de la zad comme du reste, de tout ce qui a un quelconque lien avec la vérité factuelle et avec la complexité des rapports de force concrets. Cela se manifeste dans une certaine passion immodérée pour les petites guerres de milieux, la délation et la propagande crapuleuse, pour tout ce qui donc tue les luttes réelles mais entretient à merveille un certain folklore radical. On veux bien laisser tout ça aux auteurs de ces divers pamphlets et commentaires.

Mais pour toutes les personnes néanmoins curieuses de lire autre chose
que la suite des expressions conspirationnistes qui tentent de faire passer, dans la petite bulle virtuelle, une grande fiction haineuse pour la réalité et de désigner des coupables chez ses ex-voisins plutôt que d’analyser honnêtement ses propres échecs, il y aussi un tas d’autres textes. Certains analysent et racontent les choix et enjeux récents sur la zad de manière un tant soit peu sérieuse et constructive. En voici 3 :

– Considérations sur la victoire et ses conséquences depuis la zad de notre-dame-des-landes : https://expansive.info/Considerations-sur-la-victoire-et-ses-consequences-1779

– Prise de terre(s) : https://lundi.am/ZAD

– Réponse à ceux qui voudraient fermer le champ des possibles sur la zad de NDDL
https://expansive.info/Reponse-a-ceux-qui-voudraient-fermer-le-champ-des-possibles-sur-la-zad-de-NDDL-1672

Et puis le mieux sinon reste de venir sur la zad et de se faire son avis. Un tas gens de le font chaque semaine, pour des mobilisations, débats, chantiers, repas et fêtes. Sans prétendre faire l’unanimité, ce serait inquiétant, beaucoup s’en trouvent fort contents.


Article publié le 18 Fév 2020 sur Nantes.indymedia.org