Déterminé·es à soutenir l’arrêt de toutes les activités économiques nuisibles mais certainement pas celle de la critique sociale, impatient·es de vous livrer le fruit d’une enquête trépidante à Rouen au lendemain de l’incendie de l’usine chimique Lubrizol, Z sort un nouveau numéro, une plongée dans la gestion gouvernementale du risque industriel, comme avant goût de l’État de catastrophe. Pour réfléchir à notre destin commun et soutenir la revue en ces temps difficiles, commandez-la donc dès maintenant chez nous ou chez un libraire ouvert, et n’oubliez pas de vous abonner ici. En attendant, voici en exclusivité un édito tout frais.


L’événement a eu lieu à Rouen, le 26 septembre­­ 2019, et il y avait de la fumée noire. Est-ce un accident grave ? Pas sûr. A-t-il pollué l’eau et les terres ? Les études le diront. A-t-il intoxiqué les Rouennais·es ? Cela reste à prouver. L’industriel en est-il responsable ? En tout cas, il ­s’excuse pour le désagrément.

Pour son treizième numéro, l’équipe de Z s’est installée à Rouen au lendemain de l’incendie de l’usine Lubrizol, qui a déversé l’équivalent d’une marée noire dans le ciel de la Normandie. Dix mille tonnes de produits chimiques hautement toxiques partis en fumée, plus de dix tonnes d’amiante dispersées sur l’agglomération.

Usines en feu / Épidémies de cancer / Vies en caravane /
Quitter la chimie / Notre-Dame-des-Palettes / Prolétaires au Niger

Lire l’édito

Numéro actuellement disponible en librairie et dans nos stock

Publié en mai 2020
15 euros / ISBN 9782491109011

RETROUVEZ ICI LE SOMMAIREET LA LETTRE DE Z

https://www.zite.fr/


Article publié le 28 Mai 2020 sur Zad.nadir.org