Décembre 20, 2021
Par Squat.net
360 visites


Le Quartier Libre cherche son bonheur partout, va en manif, refuse ce monde égoïste!

Menacé.e.×.s d’expulsion en pleine période de Noël, les Clendystin.e.×.s n’en démordent pas et s’obstinent à façonner un autre monde en commun. Depuis mi-octobre, iels occupent les bâtiments et les parcelles d’un quartier vide en attente d’un projet de constructions de plusieurs immeubles de béton. Iels font vivre un espace politique et culturel et s’obstinent à façonner un autre monde en commun.
Rejoignez-nous ! Mercredi 22 décembre pour un concert de musique classiste. Vendredi 24 et samedi 25 pour la “Fête des lutins”, un anti-noël solidaire. Et – surtout – lundi 27 décembre, jour du départ ordonné par la juge, pour manifester contre l’expulsion des lieux en lutte. Rendez-vous à 18h à la place de la gare à Yverdon-les-Bains avec toute votre rage et vos lanternes !

Vendredi passé, 17 décembre 2021, le collectif Quartier Libre a déposé un recours à la décision du Tribunal d’arrondissement de la Broye et du Nord-Vaudois du jeudi 9 décembre. Sans grandes attentes envers la justice classiste, les habitant.e.×.s, qui font vivre les lieux inutilisés et voués à être bétonnés par un projet niant écologie et solidarité, sont jeté.e.×.s à la rue et doivent trouver les moyens de se reloger en pleine période de Noël. Alors que la crise du logement abordable touche de plus en plus de personnes, les autorités redirigent avec mépris les concerné.e.×.s vers des centres d’hébergement d’urgence, lieux saturés où sont sélectionné.e.×.s chaque soir celleux qui auront le privilège d’une nuit au chaud. Refusant ce déterminisme, les habitant.e.×.s du Quartier Libre utilisent désormais tous les moyens à leur disposition – quelles que soient leurs chances d’aboutissement – pour éviter la décision inhumaine rendue par la justice et résoudre le lourd défi de l’absence de logement, au moins pour celleux d’entre-elleux sans autres solutions viables immédiates.

Le recours déposé porte également sur la question du préjudice difficilement réparable fait aux propriétaire.×.s, qui, rappelons-le, se plaignent de l’utilisation joyeuse de quelques mètres carrés voués à la démolition totale en juin prochain. Au-delà des arguments purement juridiques contestés, une révolte politique bouillonne. Prétendre, comme l’a fait la juge, d’une séparation nette entre justice et politique, c’est maquiller la réalité : le droit n’est rien d’autre qu’un outil servant à imposer les intérêts de quelques dominant.e.×.s à touxtes. Une fois démystifiée, la justice apparaît comme ce qu’elle est : un instrument politique qui, dans le cas d’Yverdon-les-Bains, tente d’anéantir une initiative populaire et solidaire, au bénéfice d’un promoteur bien planqué derrière une poignée de propriétaire.×.s pris en étau. Le collectif réfute la validité du jugement rendu par ses arguments fallacieux et son déni des enjeux politiques pourtant inhérents au dossier.

Une manifestation pour faire vivre les foyers de résistance

Les Clendystin.ne.×.s ont récemment envoyé une demande à la Municipalité “de gauche” de mise à disposition d’un bâtiment communal vide. Ne serait-ce que pour reloger les personnes menacé.e.×.s de passer les prochains mois d’hiver dehors. Insécurité à laquelle les élu.e.×.s ont grandement participé en demandant – rappelons-le – l’évacuation la plus rapide possible des maisons résistantes. À l’heure actuelle, le collectif est toujours sans réponse. Si le cruel silence de la Municipalité persiste (et même s’il cesse d’ailleurs), les occupant.e.×.s, ainsi que d’autres collectifs militants alliés, se rassembleront lundi soir 27 décembre, délai d’évacuation initialement donné par le Tribunal, à 18h sur la place de la gare à Yverdon-les-Bains pour une manifestation. Alex, membre du collectif Quartier Libre en explique les enjeux avec détermination : “les foyers de résistance sont une nécessité pour créer des liens politiques et organiser les offensives au monde capitaliste. Ils nous rappellent qu’avoir un logement est un droit nécessaire à une vie digne et qu’il est révoltant que des personnes soient jetées à la rue durant cette période de froid, alors même que 167 bâtiments sont vides à Yverdon-les-Bains, et tant d’autres partout ailleurs. La manifestation revendiquera l’instauration d’une trêve hivernale en Suisse pour touxtes et encouragera la solidarité avec les initiatives d’occupations urbaines ou rurales de lieux vides, afin qu’ils deviennent des espaces de vie, d’animation, de culture et d’échanges, qu’ils permettent d’imaginer de nouvelles façons d’habiter, de vivre ensemble, de se faire une place dans l’espace public, de s’organiser et de lutter.”

Ainsi, c’est dans une démarche empuissançante que s’organise la manifestation du lundi 27 décembre. Dès 15h30 au Quartier Libre (Rue de Clendy 33), se tiendra d’une table ronde/goûter à propos des villes et des stratégies de luttes. Vous êtes chaleureusement invité.e.×.s avec vos réflexions politiques, gâteaux végans et autres salades de fruits. Par la suite, une troupe joyeuse partira du Quartier direction la gare d’Yverdon. Voisin.e.×.s, sympathisant.e.×.s, militant.e.×.s et chanter.euse.×.s de multiples chorales s’y retrouveront pour un défilé déter aux lanternes et aux flambeaux. La soirée se finira avec un repas chaud au Quartier Libre, offert à touxtes.

Maintenant comme après Noël, les Clendystin.ne.×.s restent déterminé.e.×.s à poursuivre leurs luttes, quelle que soient les attaques qu’ielxs recevront de la classe des possédant.e.×.s ou de leurs instruments politiques. Rejoignez le plus haut lieu politique d’Yverdon-les-Bains (pour l’instant) ces prochains jours !

Si ça vous chante d’organiser une charrette de thé aux épices pour la manif, d’imprimer des zines à distribuer, ou n’importe quelle autre fantaisie, faites-vous plaisir et informez le quartier si vous le jugez nécessaire !

Les squats et autres lieux résistants vivront !

Quartier Libre
Clendy-Dessous, 33
1400 Yverdon, Suisse
collectif_quartier_libre [at] riseup [point] net
Arrêt de train Yverdon-Les-Bains, gare ou Champ-Pittet.


Des squats en Suisse: https://radar.squat.net/fr/groups/country/CH/squated/squat
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) en Suisse: https://radar.squat.net/fr/groups/country/CH
Des événements en Suisse: https://radar.squat.net/fr/events/country/CH


Renversé, le 20 décembre 2021 https://renverse.co/infos-locales/article/le-quartier-libre-cherche-son-bonheur-partout-va-en-manif-refuse-ce-monde-3367




Source: Fr.squat.net