Février 27, 2021
Par Dijoncter
218 visites


Jeudi 18 février, un gendarme de la brigade de Tonnerre (89) a été mis en examen pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Le 28 décembre 2020, à Mélisey, près de Tonnerre, il a abattu de deux balles un homme de 56 ans. Les gendarmes intervenaient pour maitriser l’homme qui avait menacé des passants en pleine rue avec un couteau de boucher. D’après la version des gendarmes l’homme aurait d’abord fuit dans les champs en les voyant puis il se serait retourné pour les attaquer. Les gendarmes auraient d’abord tenté sans succès de l’immobiliser à coup de Taser, avant de l’abattre de deux balles.

Le gendarme incriminé n’a pour l’heure fait l’objet d’aucune mesure de suspension.

D’après Bastamag, depuis 1977, 10 à 15 personnes en moyenne meurent chaque année suite à des opérations de police. Ces dernières années le chiffre est en hausse et tourne plus autour de 25 morts par an. Dans la très grande majorité des cas, ces crimes restent impunis.




Source: Dijoncter.info