Octobre 5, 2022
Par Dijoncter
213 visites

40 hectares de terres nourricières sont en danger. Appel à manifestation samedi 8 octobre à 15h à Venoy contre l’Éco-pôle.

A l’appel de l’association Respectons Venoy, les principales associations de défense de l’environnement de l’Yonne vous appellent à montrer votre opposition à la zone d’activités économiques que souhaite créer Crescent Marault à Venoy.

Nous avons besoin de vous ! Il est encore temps de réagir.

Venez nombreux participer à cette manifestation

SAMEDI 8 octobre à 15h à Venoy

Signer la pétition https://www.leslignesbougent.org/petitions/non-a-la-creation-d-une-zae-sur-des-terres-agricoles-venoy-yonne-7019/

NON A LA BETONNISATION DE LA ZONE AGRICOLE DE VENOY

M. Marault, qui cherche un second souffle, ressuscite un projet vieux de 17 ans pour l’offrir sur un plateau à son 1er vice-président, maire de la commune de Venoy… cadeau à 3,5 millions d’euros d’argent public ! Lors d’une première tentative, en 2005, des études géologiques coûteuses commandées par la Communauté de l’Auxerrois avaient révélé un sous-sol fragile du plateau karstique, ne pouvant pas supporter des activités lourdes et un risque d hydraulique de la vallée du Sinotte, aussi le projet avait été abandonné.

M. Marault pensait qu’en collant le préfixe éco à son projet de ZAE le tour était joué. C’était oublié que la ZAE va artificialiser et imperméabiliser de bonnes terres : certaines parcelles concernées sont cultivées en agriculture bio et font actuellement l’objet d’un cursus d’enseignement du lycée agricole de La Brosse. Un rapport de la fondation « Terre de liens » montre que ces terres fertiles disparaissent petit à petit sous le béton ou se concentrent dans les mains de quelques uns, rendant compliquée l’installation des jeunes agriculteurs. Ce projet est contradictoire avec « la loi climat »qui prévoit de diviser par 2 l’artificialisation des sols . Dans un avenir qui sera dominé par les effets du réchauffement climatique, les scientifiques prédisent qu’il entraînera une baisse des rendements agricoles dans de nombreuses régions du monde. La crise sanitaire et la guerre en Ukraine a rappelé l’importance de la sécurité de notre approvisionnement alimentaire. Il faut privilégier la relocalisation de notre alimentation et abandonner les projets inutiles d’artificialisation des terres comme celui de Venoy.

Nous ne sommes pas contre le transfert du centre de déchets d’Ormoy à Auxerre Parc (Appoigny) comme le souhaitait Paprec mais pas sur cette zone agricole…




Source: Dijoncter.info