Voilà ce que l’on peut se demander en allumant sa télé ou sa radio ou encore en lisant les journaux de la presse bourgeoise. Après la surexposition des débuts nous revoilà revenus à l’habituel blackout médiatique. Bonne nouvelle puisque si c’est pour dire des conneries autant qu’ils la ferment… Tour de pistes de la presses libres par le site la Rotative à Tour et complément sur les sites du réseau Mutu