Mai 27, 2021
Par Le Numéro Zéro
189 visites


- Ce dimanche 23 mai a eu lieu une journée de mobilisation à Saint-Hostien(Haute-Loire) pour protester contre la déviation de la RN88.

Au cours de la journée, de nombreuses activités ont lieu ; ateliers cabanes, potager, réparations de murs en pierre sèche, troc de graines, témoignages de paysans, ainsi que de nombreuses discussions entre militant·es.

Autour de l’évènement, des gendarmes mobiles étaient présent·es aux abords, notamment pour fouiller la plupart des personnes entrantes sur le site, ainsi que pour effectuer de la surveillance ; hélicoptère, jumelles, relevés d’identité sur la plupart des personnes entrantes (+des potentielles écoutes depuis un fourgon situé non loin du site).

- Au sein de l’évènement, une jumelle pour observer les oiseaux est installée, rapidement son usage est détourné et des militant·es se mettent à observer les comportements de personnes hautement armées : les gendarmes mobiles. Sûrement en raison du fait de ne pas pouvoir gazer, éborgner, matraquer et taper des manifestant·es, les gendarmes mobiles s’ennuient et jouent avec menottes et matraques, ainsi qu’aux fléchettes, mais avec leurs écussons !

À propos de la Déviation de la RN88 :

- Pour rappel, la déviation (10km) de la RN88 est un projet écocidaire d’un coût de 226 millions d’euros ! La construction d’une telle déviation impactera 140 hectares de terres (dont 80 hectares de terres agricoles, et 20 hectares de zones humides).

Le projet nécessitera également de nombreuses constructions dont un viaduc de près de 300 mètres de long…

Toujours plus de Bétonisation, peu importe le coût écologique !

Le mérite d’un tel projet ambitieux, écologique et peu coûteux, revient à Laurent Wauquiez, président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, qui a la maîtrise d’ouvrage du projet.

- La lutte contre ce projet écocidaire continue, les militant·es s’organisent pour lutter, chacun à sa manière et sa radicalité !

P.-S.




Source: Lenumerozero.info