Mars 15, 2021
Par Expansive
205 visites


Depuis l’été 2020, plusieurs collectifs et associations écolos rennaises se sont ligués avec le Collectif de Sauvegarde de la Prévalaye pour contrer le projet destructeur et imposé d’extension des infrastructures du Stade Rennais Football Club à la Prévalaye.

Ce projet de 3,5 hectares, soutenu par la majorité “sociale-écologiste” rennaise, détruirait des prairies naturelles et des jardins vivriers pour la construction de bureaux, parkings, de deux terrains de foot et d’une voie d’accès supplémentaire. La Prévalaye est un secteur de 450 hectares peu urbanisé à l’ouest de la ville de Rennes, avec un paysage de bocage et une vocation agricole historique. La Ville et la Métropole, pour garder la main sur le foncier, refusent tout projet d’installation agricole durable au profit d’aménagements touristico-récréatifs ou de l’extension des infrastructures du Stade Rennais.

Nous revendiquons l’urgence d’arrêter ces projets inutiles mais aussi celle d’une plus grande résilience alimentaire locale, de la préservation des ressources en eau et en biodiversité, ainsi que le maintien d’usages patrimoniaux (jardins vivriers) sur notre territoire.

Cette année, la défense de la Prévalaye s’est accélérée : manif climat, rassemblement, plantation rebellion. Nous étions à chaque fois plusieurs centaines à nous réunir à la Prévalaye. Fort-es de ces moments, nous voulons faire grandir encore notre lutte en proposant un week-end entier de manifestation et de plantations les 10 et 11 avril à Rennes et à la Prévalaye.

Programme

Samedi 10 Avril

  • 10h – RDV au mail F. Mitterand pour manifester fourches en main jusqu’à la Prévalaye (et autres outils de plantation) !
  • 12h30 – Repas à la Prévalaye
  • 14h – Plantations, balades thématiques, cercles de discussion.
  • 19h – Cantine
  • 20h – Festivités

Dimanche 11 Avril

  • 9/10h – Accueil, restauration puis plantations.
  • 12h30 – Repas sur place
  • 14h – Grand tournoi de foot mixte ! + Atelier artivisme, animations avec les enfants, balades.



L’aménagement urbain de la Prévalaye fait partie de tous ces “petits” projets imposés par la Ville et la Métropole Rennaise qui produisent l’artificialisation systémique des terres, à l’image du monstrueux projet Via Silva à Cesson-Sévigné qui prévoit la destruction de 650 ha de terres agricoles et naturelles au profit d’un éco-quartier…en béton.

Pour faire corps sur différents lieux de lutte et avancer le plus simultanément possible, la défense de la Prévalaye s’inscrit plus largement dans la campagne des Soulèvements de la Terre, lancée en mars 2021, qui appelle à reprendre des terres et bloquer les industries qui les dévorent :

“L’incertitude produite par la crise sanitaire ne doit pas nous empêcher de nous projeter et de nous organiser sur le long terme. Nous voulons faire advenir des soulèvements pour la défense de la terre comme bien commun. Nous voulons arracher des terres à l’exploitation capitaliste pour constituer des espaces libérés, propices à une multiplicité d’usages communs, de relations et d’attachements. Nous voulons défendre le monde vivant grâce à une agroécologie paysanne et solidaire, à la protection des milieux de vie et à une foresterie respectueuse.“

Lire l’appel ici : Les soulèvements de la terre




Source: Expansive.info