Le plan prison lancé en 2016 prévoit 15000 nouvelles cellules sur tout le territoire Français.

L’enfermement est une torture en soi, un concentrĂ© de violences physiques et mentales destinĂ© Ă  Ă©craser les dĂ©tenu.e.s. Augmenter le nombre des places, ce n’est pas amĂ©liorer le sort des dĂ©tenu.e.s, c’est faire subir l’enfermement Ă  toujours plus de personnes. La surpopulation continuera comme d’habitude car il est toujours pertinent pour les flics et les juges d’enfermer les pauvres, celles et ceux qui s’attaquent au capitalisme, Ă  la propriĂ©tĂ© privĂ©e ou Ă  l’état.

Les projets d’enfermement de ce plan se concrĂ©tisent : Ă  Muret, Ă  cĂŽtĂ© du centre de dĂ©tention dĂ©jĂ  existant, et de la maison d’ñrret de Seysse, les travaux d’une troisiĂšme taule devraient commencer en 2023.




Source: Iaata.info