DĂ©cembre 24, 2021
Par Squat.net
239 visites


Wassenaar (Pays-Bas) – Le lundi 20 dĂ©cembre, le tribunal de La Haye a dĂ©cidĂ© que nous devions quitter la villa Ivicke dans les six semaines.

Nous ne sommes pas surpris.es par ce verdict en faveur du propriĂ©taire, et nous n’allons pas l’accepter sans rĂ©agir.

L’argumentation du tribunal est que notre rĂ©sidence ici est en violation du plan d’affectation du bĂątiment, qui dĂ©signe son utilisation comme un bureau. Le juge a dit qu’il « comprend les difficultĂ©s actuelles du marchĂ© du logement Â» – le fait-il, vraiment ! – et pourtant il dĂ©cide d’expulser pour faire place Ă  du vide.

Expulsion pour faire place Ă  du vide, oui : parce qu’il n’existe aucun plan concret pour l’utilisation future d’Ivicke. Aucun permis, aucun devis, aucun plan, seulement la parole de Ronnie van de Putte qui veut l’utiliser comme bureau pour le seul employĂ© de son entreprise.

Cela suffit au juge pour affirmer « qu’il n’y a aucune raison de conclure que le monument sera Ă  nouveau vacant aprĂšs le dĂ©part de ses occupant.es Â».

Des conneries !

Toute personne qui prendrait le temps de regarder les antĂ©cĂ©dents de Ronnie en matiĂšre de spĂ©culation verrait qu’il y a toutes les raisons de conclure qu’Ivicke sera Ă  nouveau vide si nous sommes expulsĂ©.es. GĂ©rer du vide a Ă©tĂ© son modĂšle Ă©conomique pendant des dĂ©cennies.

La mairie de Wassenaar ne le sait que trop bien. Ils viennent de dĂ©penser 1 million d’euros pour restaurer la façade d’Ivicke Ă  cause de son inoccupation et de nĂ©gligence, et pourtant, tout au long de ces travaux, ils ont continuĂ© Ă  poursuivre notre expulsion pour encore plus de vacance.

La spĂ©culation, sous ses nombreuses formes, est Ă  l’origine de la crise du logement. Cette maison est techniquement un bureau
 Cette maison rapportera plus si elle est louĂ©e Ă  des expatriĂ©s
 Cette maison restera vide pendant des annĂ©es
 Cette maison sera dĂ©molie
 LĂ  oĂč les maisons sont traitĂ©es comme des marchandises, le logement est prĂ©caire.

Monsieur le juge, c’est pourquoi le marchĂ© du logement est « actuellement difficile Â».

La crise du logement qui a fait descendre les NĂ©erlandais.es en nombre dans la rue n’est une « crise Â» que pour celleux qui ont des moyens modestes. Le revers de la mĂ©daille, pour les spĂ©culateurs, est un « marchĂ© immobilier sain Â» promettant des rendements favorables.

Nous n’acceptons pas de devenir des sans-abri par manque de logement. Nous n’acceptons pas que le modĂšle Ă©conomique de spĂ©culation du propriĂ©taire pĂšse plus lourd que les besoins en logement, que notre intĂ©rĂȘt Ă  continuer Ă  vivre dans notre maison depuis 3 ans et demi.

Nous n’attendons pas mieux des tribunaux. Ils existent pour protĂ©ger la classe des propriĂ©taires.

Mais nous jouons leur jeu truqué pour le moment et faisons appel de cette décision.

Villa Ivicke
Rust en Vreugdlaan 2
2243AS Wassenaar, Pays-Bas
ivickeautonoom [at] riseup [point] net
https://squ.at/r/64fv
https://huizeivicke.noblogs.org/


Des squats aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/groups/country/NL/squated/squat
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/groups/country/NL
Des événements aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/events/country/NL


Huize Ivicke Autonoom, le 22 décembre 2021 https://huizeivicke.noblogs.org/post/2021/12/22/court-orders-our-ivicktion/




Source: Fr.squat.net