Juillet 23, 2020
Par Attaque
76 visites


Act for freedom now ! / mercredi 22 juillet 2020

Beos, l’entreprise AΓET* et les fonctionnaires du gouvernement,
tous les salaud qui travaillent ensemble

Depuis des années, la ville de Volos pue le plastique brulé. Le nombre de cancers et de problèmes cardio-respiratoires ne cesse d’augmenter. Les habitant.e.s de Volos ont exigé, par de manifestations et de protestations de masse, l’arrêt de l’incinération des déchets et de la dégradation de nos vies.

Non seulement les autorités locales (municipales et départementales) ne partagent pas les demandes des citoyen.ne.s, mais elles essayent par tous les moyens d’accroître les gains des multinationales, au détriment de la société et de la nature.

Le 13 juin, les autorités ont essayé, à l’aide de leurs larbins, de réprimer le mouvement contre l’incinération/le traitement des déchets avec une violence brutale, des gaz et des coups, tandis que des poursuites judiciaires montées de toute pièce, des perquisitions illégales dans des maisons et des lieux de travail. Le point culminant de leur attaque répressive a été le lynchage et la torture extrêmes de notre ami et camarade Vassilis Maggos**. Suite à la mort prématurée de Vassilis, nos limites ont été largement dépassées !

Dans la nuit de jeudi à vendredi 17 juillet 2020, nous avons attaqué le bâtiment du Département de Magnésie avec des haches et du feu, en éclairant un peu cette sombre nuit d’été et en perturbant la tranquillité des chiens en uniforme (ou pas) de l’État. Il s’agissait d’un exemple, d’une forme minimale de contre-violence contre les politiques menées par les autorités municipales et départementales, un petit rappel du fait que nous nous déplaçons la nuit, prêt.e.s à tout !
Une réponse à l’arbitraire policier et judiciaire !

Même si nous ne gagnerons peut-être jamais, nous nous battrons toujours !
Vassilis Maggos présent !

Notes d’Attaque :
* Achilleas Beos est le maire de Volos (chef-lieu du nome, département, de Magnésie) ; l’entreprise ΑΓΕΤ (Heracles General Cement Corporation) est une entreprise de production de ciment (filiale du groupe LafargeHolcim). Son site de Volos est la plus grande cimenterie d’Europe.
** Le 14 juin, lors d’une manifestation à Volos, Vassilis Maggos a été durement tabassé par les flics. Les coups ont duré pendant sa garde-à-vue, jusqu’à lui casser sept côtes et à atteindre des organes vitaux. Le 13 juillet, Vassilis a été retrouvé mort dans sa chambre par sa mère.




Source: Attaque.noblogs.org