par CĂ©d. ‱ le 17 aoĂ»t 2020

Vivre et ne rien regretter

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5048

Je vous accorde qu’il est difficile aux porteurs de masques
De grimacer aux homélies en plein air et de tirer la langue aux flics
De montrer les dents aux moralisateurs et Ă  toute leur clique
De souffler sur les arguments et de les emporter sous la bourrasque.

On dĂ©sespĂ©rerait mĂȘme Billancourt et quelques penseurs anachroniques
S’il n’était plus possible de montrer son cul, mĂȘme flasque
De porter haut le drapeau noir et se cogner casque contre casque
D’adresser un bras d’honneur aux dĂ©positaires de l’autoritĂ© publique.

Il est vrai aussi que les consignes de distanciation physique
Ont nourri un discours accusateur à l’encontre de toute frasque
Comme si omettre de tremper nos mains dans l’eau bĂ©nie de la vasque
Faisait de nous des inconscients à livrer au lynchage médiatique.

On peut toutefois prĂ©fĂ©rer au gel hydro-alcoolique l’alcool de la fiasque
Au comminatoire « Restez chez vous ! » les sociabilités cannabiques
Au principe de responsabilité une visée moins tyrannique
« Vivre et ne rien regretter » et mourir de façon fantasque.

RĂ©agir Ă  cet article

Écrire un commentaire …


Article publié le 17 AoĂ»t 2020 sur Monde-libertaire.fr