En ces temps éléctoraux, tout semble dit.

Dans la nuit du 11 au 12 avril, on a donc tagué et allumé un feu de poubelle devant la résidence de Sandrine Morch.

“Ni lrem ni rn, a voté chez S.M.”

Contre le fascisme néolibéral et le néolibéralisme fascisant, il ne reste qu’un seul choix :

Construire le rapport de force depuis le bas. Sortir dans la rue, quelques soient les moyens utilisés, quelque soit le nombre.

On souhaite aussi exprimer notre solidarité et notre soutien pour Libre Flot.




Source: Iaata.info