L’élection de Bolsanaro à la présidence du Brésil est lourde de menaces. Elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2019. Le fascisme, la dictature militaire ne sont pas tombés aux oubliettes de l’histoire ! Mais l’extrême violence envers les femmes, les pauvres, les LGBTQI, la population noire, les sans-logis ou les sans-terre est bien antérieure. Tout comme les énormes inégalités et injustices sociales qui règnent dans ce pays.

en lire plus