Août 5, 2016
Par Brèves du Desordre
87 visites


Des migrants franchissent la frontière de Menton

Euronews, 05/08/2016

Entre deux et trois cents migrants ont franchi sans autorisation la frontière de Menton entre la France et l’Italie.

Les candidats à l’exil ont quitté le camp de la Croix-Rouge de Vintimille où ils se plaignaient des conditions de vie.

Des militants No Border, favorables à la libre circulation de personnes, ont accompagné le passage des militants à la fontrière de Menton en passant par les rochers du bord de mer.

La préfecture des Alpes-Maritimes indique que “des opérations sont en cours” pour faire “réadmettre en Italie” les migrants.

Selon le quotidien Nice matin, qui a révélé l’incident, une partie des migrants “déambulent” dans les rues du centre de Menton alors que d’autres se trouvent dans le quartier du port.

Le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti réclame le déploiement de forces mobiles sur la frontières franco-italienne.


Comment quelque 200 migrants sont parvenus à passer la frontière franco-italienne pour arriver à Menton

Nice-Matin, 05/08/16 23h

Ce vendredi après-midi, environ deux cents migrants selon la Préfecture des Alpes-Maritimes se sont introduits dans le centre-ville de Menton. Voici en images comment ils ont réussi à franchir la frontière.

Plus de 200 migrants selon la Préfecture des Alpes-Maritimes sont parvenus à franchir le poste de frontière du pont Saint-Ludovic à Menton.

152 migrants ont a été rattrapés puis “invités à quitter les lieux” selon les autorités. “Tous les migrants qui ont réussi à passer le poste frontière et qui ont été interpellés, font l’objet d’une procédure de non-admission” indique le sous-préfet François Xavier Lauch. Les migrants étaient contenus par les autorités italiennes vendredi en fin d’après-midi.

Ils sont parvenus à se frayer un chemin, passant par les rochers. Certains n’hésitant pas à traverser la frontière à la nage. Débordée, la gendarmerie nationale a tenté de repousser les migrants à l’aide de gaz lacrymogènes.

En sous-effectifs, les autorités à la frontière ne sont pas parvenues à bloquer la totalité des migrants. Ces derniers se sont ensuite introduits dans le centre-ville de Menton.

Finalement, la majorité des migrants (152 selon la Préfecture) a été reconduite à la frontière “sans incident”. Ils font actuellement l’objet d’une “procédure de non admission“. Quatre militants de l’association “No Borders” ont également été interpellés




Source: