Dur de poser une réaction à chaud et pourtant quasiment tous les médias le font. Twitter déborde de messages dégueulasses à l’encontre d’Ibrahima, mort dimanche 6 octobre à Villiers-le-Bel, alors qu’il fuyait la police.

Son tort pour ces acharnés du tweet ? Malgrè des circonstances pas vraiment définies, ce serait d’avoir voulu éviter les flics en conduisant une moto volée. Presque tant mieux pour eux qu’il ait perdu la vie contre un poteau. Savaient-ils que la moto était volée ? A-t-il été contraint à cette issue ? Peu importe, l’essentiel c’est l’immédiateté, c’est cracher sur un cadavre pour faire des likes.

Beaucoup de journaux rappellent que c’est dans la même ville de Villiers-le-Bel qu’il y a 12 ans bientôt des flics percutaient Laramy et Mohsin qui circulaient à moto, et provoquaient leur mort par la même occasion. Leur crime était de rouler sans casque et de ne pas avoir obtempérer au fameux contrôle.

Si nous voulons être réalistes, ces évènement doivent nous amener à affirmer que le contrôle de routine en cité quand on est noir ou arabe est la plus part du temps un acte d’humiliation. Si on veut l’être jusqu’au bout on peut même affirmer que bons nombres de contrôles de noirs ou d’arabes se sont finis par des passages à tabac ou des assassinats. Si on veut affirmer des choses on peut réaffirmer que la police française est raciste, que c’est son fonctionnement.

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info


Article publié le 11 Oct 2019 sur Rebellyon.info