Décembre 20, 2021
Par Rebellyon
397 visites


À la veille des vacances de Noël et alors que depuis plusieurs semaines les températures avoisinent 0°C, les familles des 29 enfants des écoles Ernest Renan à Villeurbanne dormaient toujours dehors.

À la veille des vacances de Noël et alors que depuis plusieurs semaines les températures avoisinent 0°C, les familles des 29 enfants des écoles Ernest Renan à Villeurbanne dormaient toujours dehors.

Les pouvoirs publics (Mairie, Métropole, État) ont été alertés à plusieurs reprises depuis mi-novembre. Aucune solution n’a été apportée.

Le vendredi 17 décembre, ne pouvant se résoudre à laisser ces enfants passer les fêtes dehors, n’ayant plus même l’école le jour pour se réchauffer, le collectif Renan Sans Toit a décidé de les mettre à l’abri dans le gymnase de Cusset.

Des parents d’élèves, enseignant-e-s, voisin-e-s, s’organisent pour héberger, nourrir, faire du lien, entretenir le lieu… et se muent ainsi en travailleurs sociaux bénévoles. Ils et elles n’ont pas vocation à se substituer à l’État.

Dans la commune voisine, la mobilisation de la communauté éducative avait permis à 52 enfants et leurs parents de trouver refuge temporairement dans 12 écoles de Lyon. Toutes les familles ont pu intégrer un dispositif d’hébergement d’urgence.

Les dernières familles ont été mises à l’abri à l’hôtel par la Municipalité le temps que l’État prenne le relais.

Nous demandons à la Mairie de Villeurbanne de faire de même : payer des nuits d’hôtel jusqu’à la prise en charge par l’État !

Parmi les familles, une femme enceinte de presque 8 mois et un bébé de 18 mois ! Nous demandons à la Métropole d’assumer dès maintenant ses compétences en matière de protection des personnes vulnérables : ces familles doivent être immédiatement mises à l’abri !

La Mairie de Villeurbanne tolère l’occupation du gymnase de Cusset mais cela ne saurait suffire : Les familles, parents, enseignant-e-s ont besoin d’un véritable repos et droit à un lieu adapté à une vie familiale digne.



Nous appelons à se rassembler mardi 21 décembre à 14h30
devant la DDETS : 10 rue du Nord à Villeurbanne.

Ce rassemblement organisé par le collectif Renan Sans Toit sera l’occasion de réaffirmer avec force le caractère inconditionnel du droit à l’hébergement d’urgence consacré par la loi, de rappeler l’intérêt supérieur de l’enfant et d’interpeller les pouvoirs publics sur ces situations intolérables. Une audience a été sollicitée auprès de Mme Christel Bonnet, directrice départementale de la DDETS et M. Cédric Van Styvendael Maire de Villeurbanne.

Un toit c’est un droit, faisons respecter la loi !

Le Collectif Renan Sans Toit




Source: Rebellyon.info