Avril 18, 2022
Par Paris Luttes
219 visites

Lundi 18 avril, Villeneuve la Garenne,

A l’ancien local du PCF de Villeneuve la Garenne, au 6 rue Henri Barbusse, une quinzaine de personnes avaient trouvĂ© refuge et occupaient le bĂątiment vide depuis plus d’une dizaine d’annĂ©es. Elles avaient commencĂ© Ă  vider les gravats, amĂ©nager le lieu. L’ouverture avait Ă©tĂ© rendue publique samedi matin et de nombreuses personnes sont venues apporter leur soutien, dont beaucoup d’habitants et de voisines.

Les flics et la mairie se sont vite manifestés, sont venus à plusieurs reprises, ont tenté plusieurs fois de rentrer dans le bùtiment, et essayé différents stratagÚmes pour faire pression.

Des preuves d’occupation des lieux depuis plus de 48h ont Ă©tĂ© transmises Ă  la police, attestant de l’occupation effective du bĂątiment depuis mercredi dernier.

MalgrĂ© cela, lundi matin, Ă  7h20, dix voitures de flics ont dĂ©barquĂ©, dont une voiture de la municipale, des CRS, et la police nationale. Les CRS ont physiquement intimidĂ© et poussĂ© les soutiens devant la maison. Il a Ă©tĂ© nĂ©gociĂ© de pouvoir prĂ©venir les personnes Ă  l’intĂ©rieur, et qu’elles puissent sortir. Les CRS sont finalement rentrĂ©s dans la maison, armĂ©s de flingues et de boucliers, ils ont rĂ©veillĂ© et mis tout le monde dehors. Chaque personne a subi un contrĂŽle d’identitĂ©, et plusieurs d’entre elles Ă©taient sous le choc. Une personne seulement a Ă©tĂ© autorisĂ©e Ă  rentrer pour rĂ©cupĂ©rer les affaires, escortĂ©e par la police.

La mairie, propriĂ©taire des lieux, a exigĂ© et permis l’expulsion. Des Ă©lus et agents municipaux Ă©taient prĂ©sents durant les opĂ©rations de police. Depuis, des agents de sĂ©curitĂ© ont Ă©tĂ© mobilisĂ©s pour garder le bĂątiment vide. A Villeneuve, il y a plusieurs dizaines de maisons vides, et la mairie dĂ©pense des milliers d’euros faire garder ces maisons, renforce la sĂ©curitĂ© en cadenassant les portes, recrute des maitres chiens. Des agents de sĂ©curitĂ© passent dans les rues, une Ă©quipe d’agents municipaux surveille les bĂątiments vides. Des agents de la mairie font du zĂšle pour transmettre le maximum d’information Ă  la police. La ville s’entĂȘte dans une politique d’abandon des logements vides.

Pourquoi la mairie de Villeneuve La Garenne insiste autant Ă  expulser des habitant.es un lundi de pĂąques ? C’est bien parce que la politique urbaine de la mairie va main dans la main avec les intĂ©rĂȘts des promoteurs immobiliers qui veulent rendre nos quartiers plus chers et dĂ©gager des personnes prĂ©caires et non blanches.

Aucune solution de relogement n’a Ă©tĂ© proposĂ©e aux habitants expulsĂ©s, malgrĂ© de nombreuses sollicitations et promesses verbales des personnes de la mairie.

A ce jour, un autre bĂątiment est occupĂ© au 6 rue de l’avenir, et tient encore. Il subit les mĂȘmes pressions et menaces d’expulsion. Il a besoin d’un soutien le plus large possible.

Rejoignez nous a partir de 6h du matin devant le 6 rue de l’avenir !

LOGEMENT POUR TOUSTES, REQUISITION DES LOGEMENTS VIDES !

QU’AU PRINTEMPS FLEURISSENT LES SQUATS !




Source: Paris-luttes.info