Avril 20, 2022
Par Squat.net
179 visites

Lundi 18 avril, Villeneuve la Garenne,

A l’ancien local du PCF de Villeneuve la Garenne, au 6 rue Henri Barbusse, une quinzaine de personnes avaient trouvé refuge et occupaient le bâtiment, vide depuis plus d’une dizaine d’années. Elles avaient commencé à vider les gravats, aménager le lieu. L’ouverture avait été rendue publique samedi matin et de nombreuses personnes sont venues apporter leur soutien, dont beaucoup d’habitants et de voisines.

Les flics et la mairie se sont vite manifestés, sont venus à plusieurs reprises, ont tenté plusieurs fois de rentrer dans le bâtiment, et essayé différents stratagèmes pour faire pression.

Des preuves d’occupation des lieux depuis plus de 48h ont été transmises à la police, attestant de l’occupation effective du bâtiment depuis mercredi dernier.

Malgré cela, lundi matin, à 7h20, dix voitures de flics ont débarqué, dont une voiture de la municipale, des CRS, et la police nationale. Les CRS ont physiquement intimidé et poussé les soutiens devant la maison. Il a été négocié de pouvoir prévenir les personnes à l’intérieur, et qu’elles puissent sortir. Les CRS sont finalement rentrés dans la maison, armés de flingues et de boucliers, ils ont réveillé et mis tout le monde dehors. Chaque personne a subi un contrôle d’identité, et plusieurs d’entre elles étaient sous le choc. Une personne seulement a été autorisée à rentrer pour récupérer les affaires, escortée par la police.

La mairie, propriétaire des lieux, a exigé et permis l’expulsion. Des élus et agents municipaux étaient présents durant les opérations de police. Depuis, des agents de sécurité ont été mobilisés pour garder le bâtiment vide. A Villeneuve, il y a plusieurs dizaines de maisons vides, et la mairie dépense des milliers d’euros faire garder ces maisons, renforce la sécurité en cadenassant les portes, recrute des maitres chiens. Des agents de sécurité passent dans les rues, une équipe d’agents municipaux surveille les bâtiments vides. Des agents de la mairie font du zèle pour transmettre le maximum d’information à la police. La ville s’entête dans une politique d’abandon des logements vides.

Pourquoi la mairie de Villeneuve La Garenne insiste autant à expulser des habitant.es un lundi de Pâques ? C’est bien parce que la politique urbaine de la mairie va main dans la main avec les intérêts des promoteurs immobiliers qui veulent rendre nos quartiers plus chers et dégager des personnes précaires et non blanches.

Aucune solution de relogement n’a été proposée aux habitants expulsés, malgré de nombreuses sollicitations et promesses verbales des personnes de la mairie.

A ce jour, un autre bâtiment est occupé au 6 rue de l’avenir, et tient encore. Il subit les mêmes pressions et menaces d’expulsion. Il a besoin d’un soutien le plus large possible.

Rejoignez nous a partir de 6h du matin devant le 6 rue de l’avenir !

LOGEMENT POUR TOUSTES, REQUISITION DES LOGEMENTS VIDES !

QU’AU PRINTEMPS FLEURISSENT LES SQUATS !

[Publié le 18 avril 2022 sur Paris-Luttes.info.]




Source: Fr.squat.net