Logo_vdp_arrondi-medium

Lundi 12 Octobre 2020
Le Comité du Village du peuple, Donges.

À l’attention des co-prĂ©sident·es de la CARENE ;

Lettre ouverte : Invitation Ă  une table ronde.

Bonjour,

Le Village du peuple doit devenir une zone d’Ă©quilibre naturel, la Petite Lande est un havre de paix oĂč rĂšgnent l’harmonie et la symbiose. Comme un symbole historique, son vieux pressoir, son four Ă  pain et son corps de ferme du 18Ăšme siĂšcle doivent ĂȘtre rĂ©habilitĂ©s afin de correspondre aux enjeux de notre siĂšcle.
Pourquoi vouloir dĂ©truire ce lieu alors que ses occupant·es s’engagent dans la rĂ©alisation d’un projet convivial et solidaire envers toutes et tous ? À long terme nous envisageons une activitĂ© maraichĂšre, la rĂ©habilitation de la forge et la restauration du four Ă  pain, afin d’appuyer l’Ă©conomie locale dans un souci de rĂ©silience Ă©cologique.

Le Village du peuple se veut un lieu Ă©ducatif et d’accueil pour chacun·e, via des Ă©vĂ©nements intergĂ©nĂ©rationnels fĂ©dĂ©rant associations et collectifs dans un objectif commun de partage. Le Village du peuple a besoin de l’appui de toutes et tous. Il est inadmissible que nous continuions Ă  ĂȘtre traité·es comme des terroristes alors que nous agissons en faveur du vivant.

Notre objectif immĂ©diat est de stopper toute activitĂ© nĂ©faste sur cette zone humide, dans l’attente d’une concertation globale autour de l’avenir de ce bocage. Nous avons posĂ© des barricades qui bloquent la route des engins, mais qui ouvrent la voie pour d’autres projets. Nous appelons aussi Ă  ce que notre lieu de vie principal ne soit plus menacĂ© d’expulsion. Nous sommes prĂȘt·es Ă  engager le dialogue afin de trouver un Ă©ventuel accord: nous appelons Ă  une rencontre avec la CARENE, les Ă©lu·es locaux et tou·tes les acteur·ices concerné·es par l’amĂ©nagement de la Zone.

Nos diffĂ©rentes parties ont tout Ă  gagner de cette rencontre. D’un point de vue mĂ©diatique, une entente serait intĂ©ressante pour l’image que vous vĂ©hiculez auprĂšs de l’opinion publique. En cas de refus de dialogue, une fracture irrĂ©mĂ©diable risque de se creuser, nuisant Ă  l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral et Ă©cologique.
L’important pour nous est la prĂ©servation du vivant, le respect des dignitĂ©s humaines, et la protection du Village du peuple. Nous ne lĂącherons rien.

Dans l’attente d’une rĂ©ponse, nous vous assurons de toute notre considĂ©ration dans ce dossier.
Cordialement,
Le comité du Village du peuple.
Contact : levillagedupeuple(Ă )riseup.net


Article publié le 12 Oct 2020 sur Nantes.indymedia.org