Charge sans fuite possible rue de Chateaudun

Cette charge, consécutive à un pétard lancé sur une ligne de flic (il en faut peu pour déchaîner leur sale violence), a pris tout le monde de cours. Charge de tous les côtés, elle n’a pas laissé la possibilité aux gens de se disperser. De nombreux blessé.es ont été dénombrés, principalement à la matraque mais aussi, vous le verrez ensuite, au LBD.



Tir de LBD à bout portant, rue de Chateaudun.


Rappelons qu’un LBD40 ne doit pas être utilisé à moins de 10 mètres. C’est évidemment létal à quelques centimètres. Mais ce n’est pas la première fois que les flics tirent à bout portant.

Un journaliste se fait défoncer en tout connaissance de cause rue St Lazare

On se croirait chez Poutine…

Charge et tabassage complétement dingue rue de la Pépinière

On notera l’espèce de chien de la casse qui frappe tout le monde avec son écharpe bleu blanc rouge. Elle est pas belle la République ?

Des membres de la RATP se font tabasser par les gardes mobiles rue de la Pépinière

La femme frappée au visage a fini a l’hôpital.



Rue de la Pepinière : les flics se défoulent sur une infirmière

Une infirmière en grève se fait trainer comme un vulgaire sac poubelle avant de se faire frapper au sol à de multiples reprise. Bravo à la personne qui essaie de la sortir de là. Ils paieront pour toutes leurs oeuvres.

Rue de la pépinière encore, les flics font un carton à la désencerclement

Au moins une dizaine de grenades de désencerclement ont été utilisé à ce moment là au beau milieu de la foule par une équipe de flic isolé au beau milieu de la manif qui avait juste envie de frapper des gens.



Le massacre continue rue de la Pépinière, juste avant St Augustin

Aux alentours de 18h, alors que le cortège voulait aller au point de dispersion, les flics ont terminé le travail par une ultime charge.

Une vidéo de compilation explique toutes les vidéos qui ont pu être diffusé sur les réseaux sociaux :


Article publié le 10 Jan 2020 sur Paris-luttes.info