Novembre 24, 2022
Par Rebellyon
137 visites

Le jeudi 24 novembre devait avoir lieu, à Lyon, un café-débat au sujet du livre « La fabrique de l’enfant transgenre ». Après Lille et Paris c’est au tour de Lyon de virer des transphobes d’un potentiel espace de parole.

Bravo à toustes nos adelphes et aux orgas qui ont fait tourner les appels, alerté, appelé !!

Ce jeudi 24 novembre, devait avoir lieu à 19h45, à la Plank des Gones (Lyon 6), un café-débat organisé par l’association « Regards de femmes » [1] au sujet du livre « La fabrique de l’enfant transgenre » écrit par Caroline Eliacheff et Céline Masson (cofondatrices de l’observatoire de la petite sirène) [2]. Cette conférence transphobe, après avoir été annulée à Lille et à Paris et perturbée à Genève [3], a également été annulée à Lyon suite à une forte mobilisation !

Ce n’est cependant pas la fin du combat contre les TERFs. En deux semaines, il a fallu lutter contre deux événements transphobes à Lyon.

Les idées du soit disant « féminisme radical », couplées à celles de l’extrême droite, ne sont plus un danger lointain. Il faut continuer à déployer de l’énergie et se battre contre elles.

Parce que de plus en plus de noms d’adelphes, notamment mineur-es, sont lus chaque année au TDOR, ne laissons pas ces idées mortifères prendre racine !

Nous sommes fortxs, nous sommes fièrxs, et cette victoire en appelle d’autres, nous sommes déter !




Source: Rebellyon.info