Janvier 10, 2022
Par Paris Luttes
333 visites
  • Au niveau national, une première intersyndicale réunie le 7 janvier a lancé un appel à une grande journée de grève et de manifestation le jeudi 13 janvier. Fun fact, la CFDT a commencé par dire le 8 janvier qu’elle n’appellerait pas à la grève, toujours soucieuse de bien lécher les bottes du ministère tout en faisant mine de défendre les personnels… Puis constatant que même les personnels de direction ainsi que les inspecteurs et inspectrices (c’est-à-dire les fonctionnaires parmi les plus haut dans la hiérarchie en dessous des recteurs et rectrices d’académie) commençaient à rejoindre les appels à la grève, le SGEN (syndicat CFDT du public) et le FEP (enseignement privé) ont fini par pondre dès le lendemain leur propre appel bien mou « pour un système éducatif résilient »…

  • Après le tour de chauffe du 11, la journée de grève du jeudi 13 janvier s’annonce donc comme particulièrement importante et sera probablement massivement suivie ! L’ensemble des syndicats appelle donc à la grève, pour des moyens et des mesures sanitaires (masques FFP2, capteurs CO2 et purificateurs…), en somme un rejet complet de Blanquer, de ses mensonges, de son mépris et de sa ligne covido-négationniste de contamination massive et assumée. Rien qu’à Paris, au moins 200 écoles seront fermées et la mobilisation s’annonce tout aussi forte dans le secondaire. Dans les facs, le syndicat SNESUP appelle également à la grève. À noter aussi que la FCPE, principale organisation de parents d’élèves, appelle à ne pas envoyer les élèves en classe ce jour-là. et à rejoindre les manifestations, élèves, enfants, parents…

Surtout, les appels à construire une grève reconductible rencontrent un réel écho et cette question sera très probablement à l’ordre du jour des nombreuses AG et réunions qui doivent se tenir dans les établissements. Enfin, plusieurs initiatives allant dans le sens d’un renforcement de la mobilisation à la base semblent se profiler, comme par exemple une AG des personnels du 1er degré de l’académie de Paris ce jeudi 13 janvier à 10h dans la grande salle Croizat de la Bourse du Travail (3 rue du Château d’eau, 75010).




Source: Paris-luttes.info