Juin 9, 2022
Par Rebellyon
239 visites

Jeudi 9 juin 2022 à partir de 19 heures, La gryffe vous convie au vernissage de l’exposition « L’assiette au beurre, Charlie Hebdo : le dessin satirique est-il une arme ? ».

L’exposition sera présentée ce soir-là par Ludivine Péchoux et Grégoire Lavergne. Elle est en partenariat avec les éditions La lanterne et restera en accès libre jusqu’au 2 septembre 2022.

Charles Baudelaire, « l’essence du rire », 1855

François Cavanna, co-fondateur d’Hara-Kiri et de Charlie Hebdo

Le terme « caricature » vient de l’italien caricatura qui signifie « charge ». Par des traits exagérés, des déformations du corps, le recours à l’animalisation des figures ou à la parodie, la caricature est un dessin qui a une dimension comique ou satirique. La « satire » vient du latin satura elle désigne un écrit mêlant vers et prose et qui attaque les mœurs de l’époque à travers une critique acerbe et virulente.

L’Assiette au Beurre et Charlie Hebdo sont emblématiques de l’esprit contestataire de leur époque, celles du début de siècle et de l’après 68. Les deux font la part belle au dessin de presse politique et provocateur avec des couvertures dans lesquelles le talent artistique, la satire, emplissent la totalité de la page. Il est également tentant de les rapprocher par leur style très subversif, l’humour au vitriol, caractéristique d’un esprit « anarchisant » ou libertaire. L’étonnement suscité par le dessin, sa force plastique ou sa drôlerie, semblent résister à l’épreuve du temps. Il met à jour une tradition, celle de la caricature entendue comme charge contre l’ordre social.




Source: Rebellyon.info