Janvier 7, 2017
Par Union Syndicale Solidaires
110 visites


Il y a quatre ans, ces trois femmes étaient assassinées dans les locaux de la Fédération des associations kurdes de France à Paris. Fin 2016, le contexte est particulier. En effet, le procès du meurtrier présumé devait s’ouvrir à la cour d’Assise de Paris le 23 janvier 2017 et permettre de faire la lumière sur ces assassinats. Pourtant le décès par suite de maladie de l’inculpé a conduit la justice française à annuler ce procès et à arrêter toute action contre les commanditaires. Ainsi cette institution qui prétend agir pour la justice évite à l’état turc et aux services secrets turcs de répondre de leurs actes. Elle évite aussi à l’état français que soit mise en lumière sa complicité avec les commanditaires de ces assassinats.

Le mouvement kurde en France et ses soutiens organisent malgré tout le 7 janvier 2017 à 11 heures gare du Nord à Paris une manifestation pour sensibiliser largement en France sur :
- la question des crimes politiques,
- la situation politique en Turquie, puisque ces assassinats sont vus comme le début de la rupture du processus de paix en Turquie, et de la dérive autoritaire du régime d’Erdogan,

- le manque de diligence et l’aveuglement de la justice française vraissemblablement sur ordre de l’état français.

Solidaires prévoit un cortège syndical dans la manifestation.




Source: