Novembre 20, 2020
Par Dijoncter
293 views


Le ministre de la santé Olivier Véran et le premier ministre Jean Castex sont annoncés au CHU de Dijon ce samedi après-midi. Le syndicat CGT Santé et Action Sociale de Côte d’Or ne demandera pas à être reçu.

Communiqué de l’Union Syndicale Départementale CGT Santé et Action Sociale de Côte d’Or

Dijon le : 20/11/2020

A 15 heures ce vendredi, la CGT est informée de la venue du ministre de la Santé et peut-être du 1er ministre, à Dijon Samedi 21 novembre de 10h à 16h.

Cette nouvelle tardive et confidentielle traduit la motivation au dialogue social de ce gouvernement.

Aucune proposition n’est faite de recevoir les personnels de la santé et Action Sociale, alors que cette 2e vague de covid touche encore plus violemment les personnels soignants et les soumet à des conditions de travail intenables.

Nous aurions voulu évoquer avec lui les problèmes suivants :

  • Le manque de lits
  • Le manque de personnels diplômés
  • La revalorisation des salaires bien en-dessous des 300€ exigés lors du Ségur ; pour tous les personnels y compris ceux des services et établissements médico-sociaux, pour l’instant, exclus
  • La suppression du jour de carence pour les arrêts covid et ou les attentes de résultats de tests
  • Une reconnaissance totale, des personnels touchés par la covid, en maladie professionnelle. Et non pas basée sur la mise en oxygénothérapie. La covid génère des séquelles et des arrêts longs même en l’absence de cette thérapeutique.
  • L’arrêt des fermetures de lits (Beaune et moins 10 lits)
  • Le respect des préconisations de la CPAM l’arrêt pendant 7 jours des personnes covid +, asymptomatiques. A ce jour, dans de nombreux établissements, les salariés sont priés par leur encadrement de continuer à travailler.

Nous ne pouvons que constater le mépris et l’évitement du gouvernement envers les personnels de santé, action sociale et les usagers de ces services.




Source: Dijoncter.info