Janvier 24, 2023
Par Dijoncter
232 visites

Six associations et fĂ©dĂ©rations demandent Ă  ĂȘtre reçues par le Maire de Dijon concernant le projet Venise 2

Nous, associations et fĂ©dĂ©rations de promotion et de dĂ©fense de l’environnement de Dijon et de CĂŽte-d’Or, interpellons le Maire de Dijon concernant la destruction d’un espace naturel et de fraĂźcheur de 3 hectares au nord de la ville, au profit du projet immobilier nommĂ© “Venise 2”.

Dans un contexte catastrophique d’effondrement de la biodiversitĂ© et de chaos climatique, nous sommes prĂ©occupĂ©s par les impacts de la dĂ©cision prise en rĂ©union de Conseil municipal le 27 juin 2022. Ainsi, nous soutenons le collectif citoyen “Sauvons les berges du Suzon” qui lutte contre ce projet immobilier, et nous sollicitons un rendez-vous avec le Maire de Dijon pour lui expliquer notre point de vue.

AnnĂ©e aprĂšs annĂ©e, les extrĂȘmes climatiques se font inexorablement sentir. Les modĂšles climatiques indiquent que Dijon, Ă  l’horizon 2050, devrait ĂȘtre l’une des villes de France les plus affectĂ©es par la hausse des tempĂ©ratures. Face aux vagues de chaleur de plus en plus frĂ©quentes et fortes, nous devons prĂ©server l’habitabilitĂ© de la ville. Au lieu de poursuivre dans la folle logique du toujours plus de logements, nous pensons qu’il est vital de limiter au maximum les constructions, qui doivent ĂȘtre rĂ©flĂ©chies dans un contexte de prĂ©servation de la biodiversitĂ©, de maintien en secteur urbain dense d’ülots de fraĂźcheur et de verdure, en concertation directe et ouverte avec les populations riveraines. En tout Ă©tat de cause, il nous paraĂźt indispensable d’éviter toute artificialisation nette, en ville comme en zones pĂ©ri-urbaines ou rurales.

Le projet Venise 2 prĂ©voit d’implanter plusieurs maisons en zone inondable du Plan de PrĂ©vention des Risques Naturels, alors mĂȘme que ce plan de prĂ©vention Ă©value les risques sur la base des pluies records du siĂšcle dernier, qui seront battus dans les dĂ©cennies Ă  venir par des Ă©pisodes de pluies torrentielles plus rares, mais plus intenses. Nous soulignons qu’envisager de construire des habitations en zone inondable n’est pas sĂ©rieux.

En novembre 2022, le terrain menacĂ© a Ă©tĂ© labellisĂ© par un dĂ©cret citoyen, “RĂ©serve Urbaine de BiodiversitĂ© du Suzon” (RUBS). Les habitants veulent ainsi protĂ©ger cet espace naturel de toute urbanisation future.

Ainsi que l’ont montrĂ© des inventaires faunistiques et floristiques, la RUBS est significativement riche d’une biodiversitĂ© prĂ©servĂ©e : une partie des 58 espĂšces de papillons et des 66 espĂšces d’oiseaux observĂ©s sur le site figure sur la liste rouge des espĂšces menacĂ©es en Bourgogne-Franche-ComtĂ©.

Un recours pour excĂšs de pouvoir a Ă©tĂ© dĂ©posĂ© auprĂšs du Tribunal administratif le 9 dĂ©cembre 2022 par plusieurs associations pour demander l’annulation de la dĂ©libĂ©ration du Conseil municipal, sur le motif principal d’un dĂ©faut d’information des Ă©lus.

Face Ă  des questions aussi graves que celles de rayer de la carte une grande zone naturelle de biodiversitĂ© et Ăźlot de fraĂźcheur en ville, nous, associations et fĂ©dĂ©rations de promotion et de dĂ©fense de l’environnement de Dijon et de CĂŽte-d’Or, demandons Ă  rencontrer le Maire de Dijon avec le collectif Sauvons les berges du Suzon, dans les meilleurs dĂ©lais et avant toute dĂ©livrance de permis de construire, pour lui prĂ©senter nos arguments.

Dijon, le 22 janvier 2023

Associations signataires :

FĂ©dĂ©ration France Nature Environnement CĂŽte-d’Or – Forestiers du MondeⓇ – Greenpeace groupe local de Dijon – Les Amis de la Terre CĂŽte-d’Or – Ligue de Protection des Oiseaux de Bourgogne-Franche-ComtĂ© – DĂ©lĂ©gation rĂ©gionale de la fĂ©dĂ©ration Patrimoine environnement Bourgogne-Franche-ComtĂ©




Source: Dijoncter.info