Avril 23, 2016
Par Marseille Infos Autonomes
318 visites


Après la nuit debout, une petite centaine de personnes sont parties en manif sauvage ce vendredi 22 avril vers 2H du mat. Des cris, du bordel, du mobilier urbain et quelques vitrines de la rue Saint Fé abîmées, et des poubelles renversées au menu. Pas de quoi casser trois pattes à un bakeux, mais tout de même une belle et spontanée énergie collective qui montre qu’encore rien n’est fini. On se retrouve le 28 et d’ici là on lache rien !

Reçu par mail le 23 avril


En lire plus…




Source: