Mise-à-jour, 4/6/20: les flics et la presse régionale s’étaient bien gardés de préciser que sur ce même site baptisé « Jacques Brel » (pauvre Jacques en effet) étaient également hébergés le poste de police municipale qui a lui aussi été attaqué aux Molotovsfermé depuis, et ce au moins jusqu’au 15 juin. Voici ce que dit la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP26), « les expertises effectuées ne permettent pas de rouvrir le bâtiment dans l’immédiat. Le poste de police situé dans ce bâtiment restera donc fermé jusqu’au 15 juin en raison notamment de l’air irrespirable. Les policiers ont été temporairement déplacés au commissariat central de Valence et au poste de police de Bourg-lès-Valence ». (Le Dauphiné, 3/6/2020)

La nuit du 28 au 29 mai a été très agitée dans le quartier Fontbarlettes à Valence. De multiples feux de poubelles et de barricades ont été allumés dans les rues du quartier aux alentours de minuit, le poste de police municipale ainsi que des bureaux de Valence Romans Agglo ont été incendiés. Sur décision de la préfecture, le quartier a été placé sous occupation des CRS pour une durée d’au moins quatre jours à compter de ce vendredi (29 mai).

« Vers 1h30 du matin, plusieurs individus sont rentrés dans le bâtiment de Valence Romans Agglo, sur le site Jacques Brel. Ils ont mis le feu à une salle de réunion. Le principal suspect de cet incendie a été arrêté. Afin de ramener le calme dans le quartier, les policiers de Valence ont reçu le renfort de leurs collègues de Montélimar et de Lyon, mais aussi des gendarmes du Psig (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie). Une trentaine d’hommes au total ont été mobilisés. » (FranceBleu)

Selon LeDauphiné, les dégâts seraient mineurs. « Seule une salle de formation a été détruite. Les individus ayant jeté un projectile qui a mis le feu à la pièce », expliquait tôt ce vendredi matin le maire LR de Valence et président de la communauté d’agglomération Nicolas Daragon.
Un gros travail de nettoyage doit désormais être fait pour remettre les locaux impactés par les dégagements de fumée et les traces de suie en état. Les 400 fonctionnaires du site Jacques Brel de Fontbarlettes, ceux de l’agglomération, et une partie de la Ville de Valence, devraient pouvoir reprendre le travail sur place en début de semaine prochaine.

Les pompiers de la Drôme avaient été appelés dès 19 heures pour un feu de poubelles sur la voie publique, avant que les interventions ne s’enchaînent. D’autres poubelles ont été incendiées un peu plus tard rue Guisseppe Verdi et utilisées comme barricades.

Flics et médias supposent que cette flambée de violence serait partie d’une vidéo qui tourne en ce moment sur les réseaux sociaux. Elle aurait été tournée quartier Fontbarlettes la veille au soir, dans la nuit de mercredi à jeudi. On y voit deux policiers interpeller un mineur de 17 ans qui résiste aux flics. Les flics affirment que le jeune arrêté avait un peu plus tôt percuté un véhicule de pompier avant de s’enfuir à pied.

[Via LeDauphiné et FranceBleu Drôme-Ardèche, 29/05/2020]


Article publié le 04 Juin 2020 sur Sansattendre.noblogs.org