Mai 3, 2016
Par BrĂšves du Desordre
6 visites


Valence (Drôme) : le dégoût de l’anonymat après un tag sur le local du PS

Article mis en ligne le 3 mai 2016

Diminuer la taille des caractères
Augmenter la taille des caractères

Ni loi, ni travail –Valence (26000) traces d’hostilité envers un parti du gouvernement

Lelabo, 2016/05/03

Un tag a été réalisé sur la vitrine de la permanence du parti socialiste à Valence. Il a été effacé ce mardi,

Trois dégradations, en un peu plus d’un mois. Le local de la section du parti socialiste place des Clercs à Valence a été tagué, sans doute dans la nuit de lundi à mardi. On pouvait lire “des erreurs, on en a fait, gros, référence à la déclaration de Manuel Valls, à la Une du magasine Society, “on a fait des erreurs“.

Taguer une vitrine, sans signer, c’est un acte qui est lâche“, ”Cela m’inspire un peu de dégoût, le terme n’est pas trop fort“, a déclaré un leader du Parti Socialiste valentinois [Pierre-Jean Veyret, chef de file de l’opposition à Valence].

/B_articles>




Source: