Avril 19, 2021
Par Dijoncter
185 visites


PrĂšs de 400.000 fois par an, la police utilise la reconnaissance faciale via un fichier qui recense 19 millions de personnes. Le systĂšme est Ă  la frontiĂšre de la lĂ©galitĂ© et provoque son lot d’inquiĂ©tudes.

« Cela fait plusieurs fois que des personnes nous disent qu’elles se sont fait photographier en manifestation, dans des ZAD ou des squats Â», annonce avec inquiĂ©tude la Quadrature du Net. Dernier exemple en date pour l’association de dĂ©fense des libertĂ©s en ligne : l’expulsion du squat le MarbrĂ©, le 27 fĂ©vrier dernier Ă  Montreuil (93). Lors de l’intervention policiĂšre – due « au non-respect des consignes sanitaires Â» suite Ă  l’organisation d’une cantine solidaire au sein du lieu alternatif –, les fonctionnaires ont utilisĂ© la reconnaissance faciale, selon un texte de soutien publiĂ© sur le mĂ©dia alternatif et collaboratif Indymedia Nantes :

« Certaines personnes ont Ă©tĂ© identifiĂ©es aprĂšs avoir refusĂ© de dĂ©cliner leur identitĂ©. Les keufs les ont photographiĂ©s et comparĂ©s leurs photos via un systĂšme de reconnaissance faciale. Â»

Le TAJ, seul outil de reconnaissance faciale autorisé

En France, le dĂ©bat sur la reconnaissance faciale a Ă©tĂ© relancĂ© avec la crise sanitaire. À Cannes, pendant le confinement, la mairie souhaitait vĂ©rifier si les habitants portaient bien un masque en se rendant au marchĂ©. Projet refusĂ© par la Commission nationale informatique et libertĂ©s (Cnil). Depuis 2012, la seule reconnaissance faciale autorisĂ©e par un dĂ©cret est celle effectuĂ©e par la police pour l’utilisation du traitement des antĂ©cĂ©dents judiciaires : le Taj – qui rassemble des anciens fichiers de police et de gendarmerie (le Stic et le Judex). On y trouve des personnes mises en cause dans des affaires pĂ©nales mais aussi des victimes de ces infractions ou des personnes suspectĂ©es et non condamnĂ©es. Soit environ 19 millions de personnes recensĂ©es, dont huit millions avec photos [1], d’aprĂšs un rapport de l’AssemblĂ©e nationale de 2018. 87 millions d’affaires y sont Ă©galement rĂ©pertoriĂ©es.




Source: Dijoncter.info