Mai 26, 2021
Par Attaque
185 visites


reçu par mail / mercredi 26 mai 2021

Jour du chaos.
Territoire usurpé par l’État uruguayen.

La nuit du 22 mai, en souvenir du compa Mauricio Morales et des toutes les personnes tombées et prisonnier.e.s de la guerre (anti-)sociale, nous avons interrompu la stupide circulation de la marchandise, en incendiant notre barricade sur la route inter-balnéaire [une des principales voie rapides du pays ; NdAtt.].


Salutations à celles/ceux qui passent à l’action, dans ce territoire et ailleurs !
Salutation aux compas séquestré.e.s qui gardent leur attitude irréductible !

Haine pour l’État et la capital !

Contre les condamnation à perpétuité.
Liberté immédiate pour Marcelo Villarroel et tou.te.s les prisonnier.e.s.
Que vive l’Anarchie !




Source: Attaque.noblogs.org