Depuis samedi 31 juillet, un conflit est en cours dans l’entreprise. Lundi 2 août, plus de 500 travailleurs réunis en Assemblée générale ont décidé une grève illimitée. Ils exigent la réintégration d’un des leurs, licencié pour un commentaire critiquant l’entreprise sur les « réseaux sociaux » !

Un campement a été installé à l’extérieur de l’usine de conditionnement de la viande et diverses actions ont été organisées durant la semaine.

Les syndicats membres du Réseau syndical international de solidarité et de lutte soutiennent les camarades du Sindicato de Obreras y Obreros del Frigorífico Canelones (Soofrica) et tous les grévistes.

Réintégration du camarade licencié !




Source: Laboursolidarity.org