Les personnels médicaux sont appelés par « Samu-Urgences de France », mardi 28 mai a se rassembler à midi et ce pendant 5 minutes, devant toutes les urgences de France.


Les personnels paramédicaux du CHU de Rennes mobilisés actuellement, seront eux aussi rassemblés devant les urgences, seringues sur la tempe, geste symbolique du suicide de nos services d’urgences qui ne sont plus en capacité d’accueillir dignement la population.

Samedi 25 mai 2019, les représentants des services d’urgences de France participaient à la première assemblée générale du collectif inter-urgences.

200 représentants ont assistés aux débats, dont des médecins et des organisations syndicales.

Les urgences de Rennes étaient représentées par 3 collègues infirmiers et un représentant du syndicat SUD.

Après des prises de paroles qui ont fait remonter l’ensemble des problèmes rencontrés dans toutes les urgences françaises, il en ressort un constat partagé sur 3 axes revendicatifs :

· Augmentation de la capacité d’accueil tant en amont par la médecine de ville que par la disponibilité de lits en aval

· Augmentation du nombre de postes de professionnels et titularisation des contractuels

· Augmentation des salaires de 300 € net pour les personnels des Service d’Urgences et d’Accueil

Il a été décidé d’organiser une manifestation à destination du ministère de la santé, les négociations locales semblant ne pas être suffisante pour obtenir satisfaction, sur ces thèmes qui relèvent de la responsabilité du ministère.

Rendez-vous est donné à tous les services d’urgences, aux personnels de santé ainsi qu’aux usagers, le 6 juin pour une manifestation nationale jusqu’au ministère de la santé.

SUD CHU de Rennes


Article publié le 27 Mai 2019 sur Rennes-info.org