Depuis 15 jours, nous avons eu plusieurs fois des visites de l’A.R.S, Sara-Logisol, les pompiers, les représentants de la Préfecture.

Différentes sources concordantes font état d’une évacuation possible de l’ensemble du bâtiment du 59 St. Just, demain mercredi 13 novembre à partir de 6 heures.

Rappelons qu’une décision de justice a donné jusqu’au 9 février aux familles pour sortir du bâtiment. Celle « rumeur » nous surprend donc ! Si réellement il y avait expulsion ce serait une fois de plus, un déni de justice.

Nous, Collectif Saint-Just, habitants et solidaires, exigerons que les 300 personnes qui vivent ici depuis des mois soient toutes relogées dignement et de façon pérenne, conformément à leur droit.

Que les mineurs isolés soient placés en foyer, quand ils ont été reconnus mineurs, et mis à l’abri tant qu’ils n’ont pas été évalués.

Que les familles demandeuses d’asile soient logées en CADA, et que le droit inconditionnel au logement soit respecté.

Nous rappelons que nous ne sommes par attachés au bâtiment, mais à la protection de tous ceux et celles que nous accompagnons depuis bientôt un an.

Nous avons construit avec chacun et chacune des liens qui ne se dénoueront pas. Nous suivons le parcours de chaque personne et continuerons à veiller à ce que leurs droits soient respectés, dans le domaine juridique, administratif, médical, scolaire, social et relationnel.

Nous appelons tout.e.s les solidaires, assos, collectifs, particuliers, à venir renouveler leur soutien demain matin à 5.30h devant le bâtiment.

Montrons que notre solidarité s’exercera s’il le faut, à l’extérieur du bâtiment, comme elle s’exerce à l’intérieur depuis 11 mois.

Le collectif 59 St Just


Article publié le 12 Nov 2019 sur Mars-infos.org