La Coordination Nationale Etudiante s’est réunie à Paris (Université Paris VIII) les 19 et 20 mars 2016.

Voici le compte-rendu de l’Université Lyon 1, la lutte continue !

Ordre du jour :

• Modalités de vote et discussion sur les délégations

• Tour des établissements pour présenter les actions mises en place jusqu’à maintenant

• Exposé des revendications

• Perspectives et actions communes coordonnées

• Vote de l’appel de cette coordination

• Modalités de votes de la prochaine Coordination Nationale et lieu de cette coordination. Remarque :

Il y avait plus de 60 établissements représentés lors de cette Coordination Nationale. Durée : de 15H00 le samedi 19 mars à 5h45 le dimanche 20 mars, sans interruption. Les lycéens appels aux manifestations des 24 et 31 mars.

Point 1 :

On a eu un débat stérile et long sur ce point (environ 2h…). Certaines propositions demandaient un nombre équitable de personne pour tous les établissements, d’autres un seuil pour séparer petites et grandes AG avec un nombre de mandatés différents etc.

Il a été décider de trancher sur ce point à la fin de la coordination afin de pouvoir avancer sur l’ordre du jour, en adoptant le principe de vote suivant : 2 voix pour une AG inférieure à 200 personnes et 5 voix au-dessus.

Interventions : au départ proposé 1 par délégation (donc une par établissement) et finalement adoptée 1 par individu.

Point 2 :

Nous avons retenu les énoncés les plus rapportés par les différents établissements :

→ Banalisation des cours et grève des étudiants

→ L’administration qui a empêché les mobilisations (en fermant des établissements, en appelant la police…)

→ Blocus dans certaines FAC et lycée

→ La part des jeunes dans la participation aux manifestations a augmenté dans toutes les villes. Et toutes les AG sont de plus en plus grandes.

→ Beaucoup de communication : interventions en amphi, tracts, affiches, AG…

→ Bonne mobilisation même dans les établissements non acquis à la cause

Point 3 :

Détails : NPPV = Ne prends pas part au vote : repoussé à la prochaine coordination nationale. Ce sont donc les points à discuter en priorité en AG.

Retrait immédiat, total, définitif et non négociable du projet de loi travail ADOPTE

Réduction et partage du temps de travail : 32H ADOPTE

Sixième semaine de CP NPPV

Salaire étudiant NPPV

Revenu minimum NPPV

Reconnaissance des diplômes dans les conventions collectives NPPV

CDI pour tous et toutes NPPV

Levée définitive et immédiate de l’état d’urgence ADOPTE

Titularisation de tous/tes les contractuels de la fonction publique NPPV

Régularisation des sans-papiers étudiants NPPV

Retrait de la déchéance de nationalité ADOPTE

Fin de la répression et relaxe des camarades inculpés ADOPTE

Dispense d’assiduité pour tous/tes les jours de mobilisations (manifestations) et pour les AG ADOPTE

Report des examens prévus les jours de mobilisations et lors des AG NPPV

Banalisation des cours pour toute la semaine prochaine REJETE

Arrêt de la répression syndicale ADOPTE

Abrogation de la loi Macron et de la loi de sécurisation de l’emploi NPPV

Retrait du projet socle de la SNCF NPPV

Abandon du fichage des opposants politiques NPPV

Abandon des projets d’aménagements du territoire de type NDDL etc NPPV

Retraite à 55 ans NPPV

Maintien des conventions collectives NPPV

Stages rémunérés à hauteur des besoins (SMIC horaires mini) NPPV

Point 4 :

Pour la suite du mouvement, il a été évoqué de faire tourner les mandats, sans obligations.

De plus, comme perspective de massification du mouvement, il a été évoqué d’impliquer les personnels de l’établissements dans notre lutte, ce qui est déjà le cas pour nous à Lyon 1.

Propositions d’actions :

Actions quotidiennes dans l’établissement ADOPTE

Occupation permanente d’amphi NPPV

Occupation des lieux publics NPPV

Rejoindre l’appel de Fakir (nuit rouge) le 31 après la manifestation NPPV

Blocage des gares ou axes routiers par les étudiants NPPV

Mise en place d’une caisse de solidarité répression ADOPTE

Grève le 31 mars ADOPTE

Convergence avec les salariés et travailleurs ADOPTE

Prochaines dates de mobilisations :

22 mars : journée d’action (pas de manifestation mais action dans l’établissement)

24 mars : manifestations… 31 mars : manifestations… 5 avril : manifestations…

Il a été question d’élire un ou des porte-paroles : cette proposition a été reportée à la prochaine Coordination Nationale. En revanche, un site internet sera créé pour diffuser les informations par rapport à nos actions locales : on pourra par exemple envoyer les tracts et appel à la mobilisation de nos comité locaux pour les diffuser au maximum. (Site monté par une commission de 7 personnes volontaires).

Il a été décidé qu’il n’y aurait pas de conférence de presse, mais seulement un Appel écrit diffusé à la presse.

Point 5 :

Prochaine Coordination Nationale : les 2 et 3 avril à Rennes Modalités de mandats : A VERIFIER !

3 mandatés en dessous de 200 personnes en AG et 5 élus mandatés au-dessus de 200 personnes en AG

Penser à fournir une preuve de la tenue de cette AG ( à discuter entre nous dans l’AG : tract, photo, PV d’AG, tout à la fois…)

https://www.facebook.com/Université-Lyon-1-en-lutte-248189915520606