Les syndicats membres du Réseau Syndical International de Solidarité et de Lutte renouvellent leur appel au boycott (liste grise) de l’Université de Liverpool jusqu’à ce que la direction de l’université revienne sur les 47 supposés “licenciements obligatoires”.

  • Nous exprimons notre admiration, notre soutien et notre solidarité avec nos collègues syndiqués de l’UCU, et avec toutes les personnes qui participent à la deuxième grève de 10 jours, à tous les piquets de grève, et à toutes les réunions organisées pour atteindre cet objectif.
  • Nous n’accepterons pas 47 licenciements injustes. Ni même 31, 20, 7 ou 2. Nous n’accepterons aucun licenciement !
  • Nous admirons leur détermination et leur solidarité, et nous sommes heureux d’être à leurs côtés, pour qu’ils sentent qu’ils ne sont pas seuls. Nous ferons de même dans toutes les situations similaires de par le monde, en refusant que la rentabilité envahisse nos universités.

Le combat continue, et nous continuons à appeler les étudiants du monde entier à ne pas s’inscrire à l’université de Liverpool, ainsi que les syndicats à faire connaître cet appel au boycott.

Nous vous invitons également à envoyer vos dons au fonds de grève de Liverpool à l’adresse suivante :

https://ulivucunews.org.uk/hardship-fund




Source: Laboursolidarity.org