Novembre 23, 2020
Par Réfractions
213 visites


Amedeo Bertolo, Anarchistes et fiers de l’être : six essais et une autobiographie

traduits de l’italien, préfaces de Tomás Ibañez et Eduardo Colombo. Atelier de création libertaire et Réfractions, 2018, 236 p., ill.

UNE TRAJECTOIRE

(EXTRAIT DE L’INTRODUCTION D’EDOUARDO COLOMBO)


On a toujours remarqué chez Amedeo Bertolo :

« son souci de mettre toujours en accord le faire et le dire, de ne jamais scinder la pensée et l’action, tout en ne se cantonnant pas à penser et à agir, mais en veillant aussi à construire des outils permettant de le faire »

comme l’écrit Tomás Ibañez.

C‘est ainsi qu’après les premières années d’activité militante, après la création du Gruppo giovanile libertario, et des actions clandestines pour l’Espagne coordonnées avec Defensa Interior, le moment est venu de se lancer dans l’aventure intellectuelle en publiant Materialismo e libertà (1963) avec la participation d’Eliane Vincileoni et Giovanni Corradini. La revue portait un sous-titre évocateur : Périodique d’action et de pensée libertaire. Bertolo et ses jeunes copains Gerli et Ambrosoli, dans leur souci novateur, en profitent pour introduire les thématiques qui leur tenaient le plus à cœur ces années-là : l’analyse des « nouveaux patrons » et l’intégration du travail

manuel et intellectuel.

Lire la suite en pdf




Source: Refractions.plusloin.org