Juin 21, 2021
Par Le Monde Libertaire
281 visites


Image par Kevin Snyman

Freedom for Palestine ! On ne peut pas ne pas être d’accord ! Même si Biden interprète cette revendication à sa manière… Mais pourquoi voudrions-nous la liberté seulement pour la Palestine ? La réponse paraît aisée : parce que c’est un peuple opprimé… Mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Cela signifie-t-il que les gouvernants d’un territoire appelé Palestine et non Israël, à savoir ses dirigeants, ses policiers, ses geôliers, ses juges, ses bourreaux, ses manipulateurs de l’opinion publique, ses élites économiques et financières, etc., doivent être palestiniens ? Que ses ” autorités légitimes ” préféreront les Arabes aux autres ” citoyens “, que les Arabes, en particulier les musulmans, pourront commettre des abus et mettre la pression sur leurs voisins non arabes et non musulmans ? On ne peut décemment pas demander aux Palestiniens de ne pas penser ainsi après avoir été abusés et manipulés par presque tout le monde … Vous pouvez qualifier cela de régime de liberté si vous êtes l’un des bénéficiaires de la nouvelle redistribution des privilèges, mais pour qui vivent en prison, dans les taudis, et autres types de camps de concentration tels que les hôpitaux psychiatriques, c’est du pareil au même, ou pire encore…

Car, cela a beau paraître incroyable, la répression des Palestiniens par le Hamas est plus dure et plus féroce que celle d’Israël. Les Palestiniens peuvent protester contre la répression d’Israël mais pas contre celle du Hamas…

Après le sacrifice d’un million de vies pour obtenir l’indépendance, comme on le dit aux jeunes Algériens, ceux-ci font le sacrifice d’autres vies pour échapper à leur État indépendant pour rejoindre le pays de leurs anciens oppresseurs et redevenir français…. Ce n’est pas un bon point pour le colonialisme, c’est un mauvais point pour l’État, tous les États, de toute sorte, qu’ils soient “libres” ou pas, “coloniaux” ou pas….

Israël est-il un état colonial ? Qui peut en douter ! Mais peut-on concevoir ou mentionner un État qui ne serait pas colonial ? Oui, bien sûr, car tous les États “faibles” évitent d’attaquer leurs voisins et s’abstiennent d’occuper d’autres nations capables de se défendre avec succès … Mais, malheureusement, personne ne peut dire avec certitude comment ils agiraient s’ils devenaient, à leur tour, plus forts que leurs voisins. Qui peut affirmer que les hommes d’État ou les généraux de la Palestine libre n’essaieraient pas d’occuper les territoires de leurs voisins, arabes ou non arabes, s’ils le pouvaient …

En un mot, un État palestinien libre ne signifierait pas la liberté ni même un plus grand bien-être pour les Palestiniens, pour leurs voisins ou pour quiconque.

Mes derniers mots seront pour tous ces jeunes qui adorent la race, la nation, la religion, etc, de leurs parents et grands-parents, et pensent qu’elles sont meilleures que les autres et qu’elles méritent d’être supérieures et de contrôler toutes les autres : vous avez le choix parmi un tas d’options politiques qui vous conviendront mais l’anarchisme n’en fait pas partie !

Traduction de l’anglais. Monica Jornet Groupe Gaston Couté




Source: Monde-libertaire.fr