Janvier 30, 2022
Par Le Monde Libertaire
390 visites

Une plateforme nommée Ukraine Finance (https://ukrainefinanceplatform.com/the-nestor-makhno-prize/) dont le projet est de « mettre en relation les entreprises et les investisseurs en Ukraine », annonce qu’elle entend décerner chaque année un « Prix Nestor Makhno » .

Voici son explication :
« НесторІванович Махно [Nestor Ivanovich Makhno] est un de nos héros. Non seulement parce qu’il s’est battu pour l’autonomie plutôt que pour des dirigeants de l’extérieur, mais surtout parce qu’il était un innovateur et un inventeur qui a soutenu la langue et la culture ukrainiennes, plus tard dans sa vie.
« Comme tous ceux qui ont lutté contre l’occupation et l’exploitation, Makhno a été impliqué dans des conflits et des violences. Il est important de noter que Makhno s’est opposé à l’oppression, qu’elle soit externe ou interne, et qu’il a souvent réussi contre toute attente.
« Reconnu comme l’inventeur de la plate-forme hippomobile Tachanka sur laquelle est montée une mitrailleuse lourde, Makhno est passé de l’extrême pauvreté à un leader respecté de sa communauté et du mouvement makhnoviste.
« Nous pensons que le propriétaire d’une petite entreprise ukrainienne est l’équivalent des paysans des années passées, luttant pour développer des opportunités autrefois dominées par le contrôle de l’État et l’oligarchie. En cela, nous voyons des parallèles et des différences avec ce que Makhno a vécu.
« Les prix honorent Nestor Makhno et seront décernés le jour de son anniversaire, le 27 octobre de chaque année.
« La médaille d’or Nestor Makhno sera décernée à l’entreprise qui aura le plus augmenté ses effectifs (emploi direct, contrat ou franchise) tout en respectant des conditions de travail et de rémunération internationalement reconnues.
« La médaille d’argent Nestor Makhno sera décernée à l’entreprise qui aura le plus augmenté le nombre de ses points de vente tout en respectant des conditions de travail et de rémunération internationalement reconnues.
« La médaille de de bronze Nestor Makhno sera décernée à l’entreprise qui aura introduit avec succès un nouveau produit tout en respectant des conditions et une rémunération internationalement reconnues.
»

Voilà une information qui, pensons-nous, ferait retourner Makhno dans sa tombe. Ou plutôt dans son urne du columbarium du cimetière du Père-Lachaise.
A ce propos, des rumeurs persistantes laissent entendre que les nationalistes ukrainiens aimeraient bien récupérer les cendres de Makhno et les rapatrier en Ukraine. Évidemment pas pour glorifier la collectivisation de l’agriculture et la socialisation de la production, mais pour exalter le combat de l’armée insurrectionnelle makhnoviste en le détournant de son projet initial afin d’exalter la fibre nationaliste.
Par ailleurs, le site Sputnik France nous informe que « afin d’attirer de potentiels touristes, l’Ukraine souhaite récupérer les cendres de l’anarchiste Nestor Makhno, qui se trouvent actuellement au cimetière du Père Lachaise. Cependant, selon un média ukrainien, la diaspora ukrainienne en France est opposée au retour de l’urne funéraire dans son pays d’origine. »

« Les autorités de la ville ukrainienne de Gouliaïpole ont annoncé vouloir reprendre les cendres de l’anarchiste Nestor Makhno, lesquelles se trouvent au cimetière du Père Lachaise à Paris.» a annoncé le chef de l’administration de la ville, Alexandre Ichtchenko, dans une interview donnée à Gulyajpole.city.

Il serait peut-être temps que le mouvement libertaire se concerte pour empêcher une telle éventualité, qui ne manquera pas de survenir. Il serait peut être temps aussi, lorsqu’on va se recueillir au mur des Fédérés, de faire un petit détour – c’est tout près – vers l’urne 6685 où se trouvent les cendres de Nestor Makhno.




Source: Monde-libertaire.fr