Il y a deux ans, les mouvements #MeToo et ​#BalanceTonPorc​ secouaient la planète. Des milliers de femmes en France et à travers le monde ont témoigné des violences sexistes et sexuelles subies au quotidien, révélant ainsi l’ampleur de ces comportements jusque-là tus voire tolérés.

Un an après, le 24 novembre 2018, 60 000 personnes ont marché dans toute la France pour dire STOP à ces violences. L​es militant.e.s du mouvement citoyen #NousToutes organisent maintenant la deuxième marche nationale, le 23 novembre prochain à Paris.

Une marche à Tours est également organisée le 23 novembre à 15h, au départ de la place Jean Jaurès. Nous souhaitons interpeller sur ces violences croissantes qui ne sont pas isolées, et espérons une mobilisation plus importante que celle de l’année dernière, afin de créer un véritable consensus et des réactions face au fléau insupportable que représentent les violences faites aux femmes.

À l’heure où nous rédigeons ce communiqué, 136 femmes sont décédées sous les coups de leurs compagnons ou ex compagnons.

Illustration par DeGust, CC BY-NC-ND 2.0


Article publié le 21 Nov 2019 sur Larotative.info