Septembre 12, 2017
Par Rebellyon
294 visites


14h50 : tous le monde est sortie sauf les 3 interpellé. La manif redémarre déterminée

14h00 : la cgt négocie un cortège humanitaire sans contrôle d’identité pour faire sortir tous le monde

13h30 : les flics laissent sortir en échange d’un contrôle complet. Déjà 2 arrestations.

13h20 : bientôt 2 heures que la manif devrait être partie mais tout le monde est toujours bloqué dans ou en dehors de la nasse.

13 h : après quelques hésitations, la CGT a décidé de ne pas avancer et entame une négociation avec les flics pour libérer la nasse.

12h40 : cortège de tête nassé, gazé et tabassé comme le cortège syndical empeché de brisé la nasse. Déjà 5 blessé·es.

Maj 12h30 : il semblerait que les flics refusent de bouger jusqu’au retrait des ordonnances de la loi travail !!

Maj 12h20 : alors que le cortège démarrait dans un esprit bon enfant, les flics coupent le cortège de tête du reste du cortège, les syndicalistes leurs arguent le fait qu’ils sont seuls garants de la manif et n’ont pas besoin d’eux, les flics refusent de bouger.

Maj 12 h : un très gros cortège est en place et commence à se mettre en marche, de nombreuses personnes sont contrôlées au faciès autour de la manif.




Source: