Le dictateur turc Erdogan rassemble ses troupes et Donald Trump a annoncé le départ imminent des forces américaines de la région. Plusieurs organisations suisses appellent à réagir le Jour J. La révolution au Rojava est aussi la nôtre !


Une guerre sur le point d’éclater au Rojava


L’année dernière, l’armée turque membre de l’OTAN a envahi la région kurde d’Afrin avec l’appui de mercenaire islamistes et l’approbation de l’occident. Cette occupation a eu pour conséquences d’innombrables pillages, viols et déplacements de population. Une année après c’est les deux cantons restants du Rojava qui sont menacés.

Le Rojava est une aubaine et un projet plein d’espoirs dans une période ou les mouvements fascistes se renforcent alors que la gauche révolutionnaire européenne est marginalisée. Le mouvement de libération kurde a libéré un espace au milieu de l’horreur de la guerre syrienne où un bouleversement social radical c’est créé. Des structures démocratiques multi-éthniques ont été mises en place et les conditions patriarcales ont été renversées.

Nos pays tirent profit de cette guerre et soutiennent économiquement et politiquement le régime turc. Des armes sont produites et exportées depuis la Suisse.

Nous qui vivons et luttons dans les centres de l’impérialisme avons le devoir d’agir. Les conditions dans lesquelles le mouvement de libération kurde combat est étroitement lié aux relations globales d’exploitation. Nos pays tirent profit de cette guerre et soutiennent économiquement et politiquement le régime turc. Des armes sont produites et exportées depuis la Suisse. Le pays profite aussi des accords sur les réfugié.e.s entre l’union européenne et la Turquie tout en emprisonnant des réfugié.e.s politiques turc.que.s. Plusieurs entreprises telle que Nestlé, ABB, UBS, Adecco, Crédit Suisse ou Novartis ont de larges investissements et installations de production en Turquie. Là-bas où des profits supérieurs peuvent être réalisés dans des conditions de travail inhumaines.

Il n’y a pas besoin d’être en accord avec tous les idéaux du mouvement kurde pour être solidaire avec le Rojava. Il suffit de comprendre que la libération doit être globale et que nous ne pouvons attendre qu’un projet révolutionnaire parfait tombe du ciel. Nous devons intervenir dans les luttes actuelles. Cette approche a aidé à surmonter certaines barrières entre les mouvements en Europe et permet de développer des perspectives communes.

Les YPG/YPJ et la population du nord de la Syrie défendront le Rojava de toute leur force. Nous devons tout faire pour les soutenir. Si nous combattons nous prenons le risque de perdre mais si nous ne combattons pas nous avons déjà perdu !

La résistance contre cette guerre a déjà commencé dans beaucoup d’endroits et de différentes manières. Nous devons intensifier cette résistance ! Nous appelons à une mobilisation le jour J : si l’attaque turque s’intensifie, nous serons prêt.e.s à pousser notre lutte contre cette guerre d’agression au niveau supérieur. Les responsables de cette guerre et de ce massacre sont aussi en Suisse. Ils doivent être dénoncés et attaqués ! Nous devrons faire preuve de persévérance car cette guerre sera longue. Participez aux manifestations et actions dans vos villes. Organisez-vous dans vos cercles d’ami.e.s.

Activez-vous de manière énervée et créative !

La révolution au Rojava est aussi notre révolution ! Une guerre contre le mouvement kurde et une guerre contre nous !

Ciwanên Soresger Basel, Devrimci Cephe, Jeunes Révolutionnaires Genève,

kuk Zürich, Make Rojava Green Again – Genève, Partizan Schweiz, Rash Zürich,

Revolutionäre Jugend Gruppe Bern, Revolutionäre Jugend Zürich,

Revolutionärer Aufbau Basel/ Winterthur / Zürich, Revolutionäres Bündnis Zürich,

Rojava Komitee Basel, Rojava Komitee Zürich, Secours Rouge Genève,

Young Struggle Schweiz

Liste des organisations signataires au 12.02.2019