Juin 27, 2022
Par Demain Le Grand Soir
200 visites

Il faut noter que le graffeur Lekto n’en est pas à son premier coup d’essai dans la promotion du confusionnisme lié à la pandémie (voir le screen d’un tweet de l’action antifouchiste).

L’autre chose qui me semble le plus notable, c’est la ligne de défense de certain·es de cette fresque.

Ici ce qui serait mis en avant c’est la manière dont Macron serait contrôlé par d’autres personnes comme si celui-ci avait besoin de cela pour mener une politique au service des dominants.

C’est sans doute ce qui est le plus révélateur d’une façon assez pourri de raisonner chez une partie conséquente de la gauche radicale.

On se focalise sur les intentions des personnes, les élites, la manière dont il pourrait être instrumentalisé, etc… au lieu de se focaliser sur une critique des systèmes d’oppression (capitalisme, patriarcat, racisme, système technicien, société stratifiée et centralisée, etc…) vu comme structurant les actions des individus.

On préfère se dire qu’il y a un problème avec une “mauvaise élite” à remplacer par une “bonne élite” plutôt que de vouloir remettre en cause les différents systèmes d’oppression.

C’est bien cette perte de repères, ce confusionnisme qui est problématique car à aller dans ce sens, on facilite le travail de l’extrême droite.

Cela lui permet de gagner plus facilement du terrain sur le plan de la bataille des idées car plutôt que de questionner sur la stratégie à suivre sur la manière de sortir du capitalisme, du patriarcat, du système raciste, etc… les droites radicales ont bien une élite de remplacement à mettre en place.

Le problème n’est pas seulement l’antisémitisme ici, mais l’argumentation de certaines personnes qui pensent sincèrement que cette fresque ne l’est pas mais qu’elle aurait sa légitimité car il s’agirait de dénoncer Macron et la manière dont celui-ci serait contrôlé par J.Attali ou d’autres.

Dit autrement, pour moi comme pour d’autres : “les capitalistes ne complotent pas, ils profitent” comme le dit un slogan.

Libertad Solidaridad Bien Estar




Source: Demainlegrandsoir.org