Octobre 30, 2019
Par Renversé (Suisse Romande)
46 visites


Série noire (et rouge) pour le Crédit Suisse : en soutien au Rojava, on continuera d’attaquer.

La nuit du 22 octobre, après Berne, Neuchâtel, Zürich et bien d’autres, c’était les vitres des locaux veveysans qui étaient prises pour cible. 2 tags, 16 impacts selon le décompte du 24 heures. C’est à coup de peinture et marteaux que nous sommes venuexs marquer notre rage contre une banque qui soutient le fascisme turc, la destruction et l’invasion meurtrière du Rojava. Des camarades meurent chaque jour pour la révolution. Notre indifférence nous rend complices. Il nous faut prendre parti.

Guerre à la guerre,

Rise up for Rojava,

Bijî Rojava.

L’aube tarde…
Passagères clandestines
il nous reste à voler
les étoiles de la nuit
et à les semer
à pleines mains
dans les rues des villes mortes
qu’elles crèvent les pneus
des voitures de flics.




Source: Renverse.co