Nous
vous
faisons
part
de
cette
lettre
d’opinion
qui
nous
est
parvenu
par
courriel.
N’hésitez
pas
à
faire
de
même
et
nous
envoyer
vos
nouvelles
et
lettres
d’opinion.


 


Attention,
le
contenu
exposé
dans
cet
article
pourrait
choquer.

Bonjour,
j’aimerais
attirer
l’attention
de
votre
lectorat
sur
un
suprémaciste
blanc
autoproclamé
du
village
de
Saint-Fulgence
au
Saguenay.
L’individu
qui
croit
en
la
supériorité
de
la
race
blanche
est
également
un
fervent
défenseur
du
port
d’armes.
Il
s’agit
d’Éric
Proulx,
un
ancien
leader
de
La
Meute
qui
avait
notamment
fait
l’objet
de
dénonciations
par
rapport
à
ses
inconduites
sexuelles
au
sein
du
groupuscule
d’extrême-droite.
Sans
faire
sa
biographie,
je
souhaite
dénoncer
au
plus
grand
nombre
sa
propagande
incitant
à
la
haine
envers
des
groupes
ciblés
(personnes
immigrantes,
musulmanes,
racisées,
etc.)
sur
les
réseaux
sociaux,
allant
jusqu’à
l’apologie
d’actes
terroristes.
S’il
vous
plait,
partagez
l’information
en
grand
nombre
pour
que
la
communauté
soit
au
courant
de
cela.
Il
faut
que
ça
cesse,
prenons
des
moyens
ensemble.



Lors
des
attentats
de
Christchurch
commis
par
le
militant
d’extrême-droite
Brenton
Tarrant,
soit
en
mars
2019,
Proulx
avait
réalisé
plusieurs
publications
pour
répondre
à
son
besoin
de
commenter
les
événements.
Ses
commentaires
pourraient
se
ranger
dans
deux
catégories
que
j’illustrerai
d’exemples.
D’une
part,
il
justifiait
les
violences
commises
par
le
terroriste
par
l’entrée
d’un
groupe
de
personnes
qu’il
juge
incompatible.
De
l’autre,
il
attribuait
les
événements
à
une
forme
de
conspiration
qui
aurait
pour
but
de
favoriser
les
personnes
de
religion
musulmane.

Par
souci
de
rester
bref,
je
ne
chercherai
pas
à
étendre
une
collection
exhaustive
de
ses
propos
ici.
Ceux-ci
me
glacent
littéralement
le
sang.
Je
soulignerai
par
contre
ses
propos
tenus
cette
semaine.
Dans
ces
derniers,
il
glorifie
Kyle
Rittenhouse,
l’adolescent
suprémaciste
blanc
qui
a
commis
un
attentat
terroriste
causant
2
morts
et
1
blessé
grave
lors
d’une
manifestation
Black
Lives
Matter
à
Kenosha,
au
Wisconsin.


Ajouter
une
légende


Article publié le 29 Août 2020 sur Ucl-saguenay.blogspot.com